Sûreté du Québec: «Surveillance policière accrue»! Mon oeil!

Sûreté du Québec: «Surveillance policière accrue»! Mon oeil!

Actualité en bref +

Un résident de Saint-Eustache

– Dans la Section Opinion du site cyberpresse on peut lire: Samedi dernier, j’ai pu vérifier la pertinence de toutes les campagnes dénonçant l’ivresse au volant et la conduite en état d’ébriété. Voici une aventure qui en dit long sur la qualité du travail policier sur les autoroutes de la région montréalaise.

Je trouve inconcevable qu’aucune patrouille de la SQ ou d’une sûreté municipale ne soit intervenue durant les 30 minutes qu’a duré notre filature.

La vie de ces jeunes et surtout de celle des automobilistes qui les ont croisés était en danger. Mais je suppose qu’on juge qu’il est préférable de ramasser les cadavres après plutôt que d’intervenir avant!

On pourrait au moins nous dire de ne pas les suivre et qu’on n’a pas le temps de s’en occuper. Nous aurions épargné une heure et quelques litres d’essence à défaut de sauver des vies.

En revenant de Blainville, sur la 15-Sud, un panneau lumineux affichait ce message: «Surveillance policière accrue»! Mon oeil!

Lire le texte complet de François Paquet

Une réflexion au sujet de « Sûreté du Québec: «Surveillance policière accrue»! Mon oeil! »

  1. Moi aussi, j'ai déjà suivi pendant 20 min des gens ivres au volant mais la SQ n'a jamais intervenue. Pourtant je suis resté 20 min au téléphone avec eux. Et encore pire, le suspect a fini par sortir sur Curé Labelle à Laval… On m'a alors dit : ah ben cé pu notre secteur. On va envoyer l'info à la police de Laval! J'en revenait tout simplement pas. Non mais la Sureté du Québec n'a-t-elle pas de juridiction sur TOUT le territoire du Québec??? C'est sur que si ça ne rapporte pas d'Argent comme les ttickets, ça vaut pas la peine de se déplacer, surtout qu'on va être obligé de remplir des rapport. Et là que je croyais que l'histoire avait atteint le fond  du barril, je décide d'appeller moi-même la police de Lval pour les informer que je suis toujours les suspects. Je reste en communication avec eux pendant 10min, et finalement, j'apperçois un véhicule de la police de Laval passer à côté en sens contraire. Je dit alors immédiatement au répartiteur que les policiers vienne juste de nous passer à côté, qu'ils fassent demi-tour. Il m'a simplement dit : ah non ceux la sont sur un autre appel! BEN xxxxxxxxx JE LEUR AI RACCROCHÉ AU NEZ!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *