A la pêche, une prise peu ordinaire provoque une flopée

Insolite en bref + photo

A la pêche, une prise peu ordinaire provoque une flopée

Une sardine de 300 kg et à côté deux petites soeurs de 100 kg chacune.

Histoire de pêcheur

« Pour une sardine, c’en est une sacrée de sardine ! » Une sardine de 300 kg et à côté deux petites soeurs de 100 kg chacune ! « Ce sont des requins griset. Ici, on les appelle les requins moines », précise Flavien Falchetto, pêcheur du Cros de 33 ans, auteur de cette prise peu ordinaire.

Etalées sur la rampe de mise à l’eau, ces trois belles prises de Flavien Falchetto ont fait leur petit effet, sur le port du Cros-de-Cagnes.

.Au total, il a remonté 11 « bêtes ». Cliquez sur la photo pour voir ces requins griset «requins moines»,

Étalées sur la rampe de mise à l’eau du port du Cros-de-Cagnes, elles ont fait leur effet. Et provoqué un beau rassemblement spontané. « Vous les avez pêchés où ? », lâche un petit garçon encore un peu effrayé. « Là, juste en face », réplique amusé le pêcheur.

En fait, il est allé au large, à quelque 5 à 6 miles nautiques (près de 10 km) du bord de mer pour taquiner le requin. « J’y vais une à deux fois par an, quand il y a peu de poissons ici. »

Parti à l’aube à bord du Jos-Yan, gros pointu de 9 mètres, il a bataillé quatre heures avec ses adversaires du jour. « J’en peux plus, je suis groggy de fatigue », souffle Flavien Falchetto. « Le gros, il s’est bien débattu ! », lâche encore l’homme de mer buriné dans sa salopette verte. « Bien sûr ça fait plaisir… A la pêche, j’y vais tous les jours, mais un gros comme ça, c’est un plaisir de pêcheur. Une belle rencontre ». Suite de l’histoire sur le site du quotidien de Nice Matin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *