Soupçonné de meurtres pour mousser les cotes d'écoute de son émission "Canal Livre"

 

«Histoire invraisemblance»
Digne d’un roman policier
Soupçonné de meurtres pour mousser les cotes d'écoute de son émission "Canal Livre"
La nouvelle en vidéo LCN

 Actualité Insolite
+ Photo & Vidéo

Regardez la nouvelle en vidéo * Wallace Souza, législateur, de l’état de l’Amazone et animateur de télévision au centre, de la photo parle au cours d’une conférence de nouvelles à Manaus, au Brésil, mardi le 11, août  2009. The Huffington Post, (Anglais)

SAO PAULO, Brésil — L’animateur et politicien brésilien Wallace Souza est soupçonné d’avoir commandé au moins cinq meurtres pour mousser ses cotes d’écoute et prouver ses allégations voulant que la région amazonienne du Brésil soit en proie à la criminalité.

Souza, un ancien policier, animait l’émission "Canal Livre" à Manaus, jusqu’à son retrait des ondes à la fin de l’année dernière, au moment où les policiers se sont mis à enquêter de manière plus intensive. L’émission montrait l’animateur en studio, dénonçant le crime dans l’Etat de l’Amazonas. Des images exclusives d’arrestations, de scènes de crime et de perquisitions y étaient aussi présentées.

Le chef de police Thomaz Vasconcelos affirme que les cinq meurtres au centre de l’enquête ont été commandés par l’animateur et son fils, qui alertaient ensuite les équipes de télévision pour qu’elles arrivent sur la scène du crime avant les policiers. Selon lui, les meurtres "semblent avoir été commis pour éliminer des rivaux et mousser les cotes d’écoute de son émission".

L’avocat de Souza, Francisco Balieiro,  dit que son client nie catégoriquement ces accusations, ajoutant qu’il n’existe absolument aucune preuve soutenant les allégations.

De THE ASSOCIATED PRESS (CP) –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *