Vladislav Tretiak aurait été un espion pour le KGB, pendant et après sa carrière au hockey

International
Ces espions venus d’ailleurs
Vladislav Tretiak aurait été un espion pour le KGB, pendant et après sa carrière au hockey
Le président de la Fédération russe de hockey 
Vladislav Tretiak

Actualité Sport
en bref +

L’ancien gardien de but étoile russe Vladislav Tretiak aurait été un informateur du KGB au moment où il jouait au hockey et après sa carrière.

C’est une des révélations faites par les auteurs d’un livre qui porte sur les activités d’espionnage au Canada, intitulé «Ces espions venus d’ailleurs», aux éditions Stanké.

L’ancien gardien de but, maintenant député du parti de Vladimir Poutine à la Douma, a refusé de commenter les allégations faites par les deux auteurs. Egalement président de la Fédération russe de hockey, (fr)Tretiak enseigne aussi dans une école de hockey estivale, à Toronto.

Selon «Ces espions venus d’ailleurs», les Russes seraient toujours très actifs dans leurs activités d’espionnage au Canada, tout comme les Chinois parmi tant d’autres.

Le Canada disposerait de peu de moyens pour contrer ces activités, ayant sabré dans les budgets affectés à cette fin au cours des dernières années.

Plus d’infos dans La Presse Canadienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *