172 000 doses de vaccin pourrait avoir provoqué plus de réactions allergiques que la normale au Canada

172 000 doses de vaccin pourrait avoir provoqué plus de réactions allergiques que la normale au Canada Vaccin contre la grippe A/H1N1

LONDRES — Le laboratoire pharmaceutique GlaxoSmithKline a annoncé ce mardi à Londres qu’il avait demandé au personnel médical du Canada de ne pas utiliser un lot de vaccin contre la grippe A/H1N1, de crainte qu’il ne déclenche des allergies qui pourraient s’avérer dangereuses.

Une porte-parole de GlaxoSmithKline, Gwenan White, a précisé que sa société avait fait cette démarche après avoir reçu des informations selon lesquelles un lot de vaccin contre la grippe A/H1N1 pourrait avoir provoqué plus de réactions allergiques que la normale.

Elle a ajouté que le lot affecté contenait 172 000 doses de vaccin. Elle n’a pas voulu dire combien de doses avaient été administrées avant que le conseil d’arrêter de l’utiliser ait été donné. On ignore dans quelles parties du pays ces doses ont été distribuées.

Selon Gwenan White, GlaxoSmithKline a écrit aux responsables des services médicaux au Canada pour leur conseiller d’arrêter d’utiliser ce lot le 18 novembre. Elle a ajouté qu’un total de 7,5 millions de doses de vaccin avaient été distribués au Canada.

GlaxoSmithKline possède des bureaux d’affaires à Montréal, à Laval et à Québec, ainsi que des usines de production à Québec et à Laval. Jusqu’ici, environ deux millions de Québécois ont été vaccinés contre la grippe A (H1N1). La Presse Canadienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *