Faut le voir pour le croire: La première cigogne avec une jambe de bois.

Faut le voir pour le croire: La première cigogne avec une jambe de bois.
Image plus grande

Insolite + image

Elle se nomme Dietmar et elle a un plumage ébouriffé.

Le malheureux oiseau a perdu sa jambe lorsqu’il a volé et a accroché un câble d’alimentation au sanctuaire des oiseaux en Saxe, en Allemagne, On a dû amassé 1000 GBP pour avoir une prothèse conçue par des spécialistes médicaux.

«Maintenant, il va très bien dans le sanctuaire avec sa nouvelle jambe mais il ne peut pas vivre dans la nature tout autant plus qu’il est ici avec nous pour le reste de ses jours», a déclaré le gardien Rolf Arensberg.

Source: Austrian Times Voir autre photo de la cigogne

A PROPOS

Les cigognes sont de grands échassiers, d’environ 1 m de haut et 1,80 m d’envergure avec un long bec. Leur plumage est variable mais plusieurs espèces ont le corps et les ailes en partie noires avec un ventre et le dessous de la queue blanc. Les jeunes sont de couleur plus brune et discrète que les adultes. Les cigognes n’ont pas de muscle trachéo-bronchial autour du syrinx et ne peuvent ni chanter ni crier, et communiquent entre elles en claquant du bec.

Colonie de cigognes dans un arbre au Maroc.Les cigognes sont des oiseaux grégaires qui se reproduisent en colonies. Les couples monogames sont formés pour la vie. Ils construisent généralement des nids de branchages dans les arbres, bien que la Cigogne maguari niche au sol et que trois espèces au moins installent leurs nids sur les habitations ou autres constructions humaines. L’une de ces dernières, la Cigogne blanche (Ciconia ciconia) est la plus connue et tout un cortège de légendes et de folklore est associé à ce visiteur familier de l’Europe.

Ces échassiers se nourrissent de grenouilles, d’oisillons, de lézards, de petits rongeurs, d’écrevisses, etc…

Les cigognes volent avec le cou tendu, comme la plupart des échassiers, contrairement aux hérons qui rétractent le cou en vol.

Les espèces migratoires comme la Cigogne blanche et la Cigogne noire volent en planant, ailes étendues et immobiles, utilisant les courants chauds aériens pour les soutenir sur de longues distances. Ces courants ne se formant qu’au-dessus des terres, ces oiseaux migrateurs doivent franchir la Mer Méditerranée en ses points les plus étroits comme le font les rapaces. De ce fait il est facile d’observer ces oiseaux en cours de migration au niveau du Détroit de Gibraltar ou du Bosphore.Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article en anglais intitulé « Ciconia » Wikipédia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *