Un âne zèbre au zoo de Land Marah à la ville de Gaza pour la fête de l'Aïd al-Adha

Image Insolite – Des hommes palestiniens bande un âne pour le peindre pour qu’il ressemble à un zèbre pour la fête de l’Aïd al-Adha, au zoo de Land Marah à la ville de Gaza

Un âne zèbre au zoo de Land Marah à la ville de Gaza pour la fête de l'Aïd al-AdhaLe zoo ne peut pas se permettre d’acheter un zèbre réel. source: Telegraph Le zoo de Gaza ont embauché un artiste local pour peindre des ânes comme des zèbres pour attirer les foules, les responsables du zoo ont dit.

Soucieuse d’entretenir l’une des attractions seulement ouvert au public, gardien en chef Mahmoud Barghouti Gaza, a déclaré la situation financière du zoo l’a forcé à chercher une solution créative au problème de ne pas être en mesure de s’offrir de nouveaux animaux, selon un rapport dans le Yedioth Aharonoth.

«C’est le seul endroit de divertissement de gauche à Gaza. Nous avions l’habitude d’avoir deux zèbres, mais ils sont morts de faim au cours de l’offensive militaire. Certains des autres animaux se sont échappés et sont morts et certains ont été volés, at-il déclaré au journal.

Les faux-zèbres sont l’attraction principale du zoo et les jeunes visiteurs aiment prendre des photos avec eux.

"Actuellement, les enfants de Gaza doit se suffire avec les chats et les chiens et les ânes peints comme des zèbres, et Sabrina la lionne, dit-il. L’un des gardiens de zoo a dit qu’ils expliquent aux enfants comment les chiens, les chats et les singes ont été passés en contrebande par des tunnels de l’Egypte, selon le journal.Source:UPI 8 photos des ânes

L’Aïd El-Kébir (la grande fête), appelée aussi «fête du mouton», «Aïd El-Adha», «fête du sacrifice», est une grande fête religieuse qui célèbre le miracle opéré par Dieu substituant un bélier au fils qu’Abraham lui offrait en sacrifice. 

Cette fête est aussi une communion entre musulmans. Et à l’approche de l’Aïd El-Adha, El Jadida est devenue un «souk» pour les ovins. La quasi-totalité des quartiers se sont transformés en centres pour la vente de moutons. Évidemment, cette année, les prix des moutons enregistrent des hausses qui vont pénaliser les Doukkalis aux bas revenus.

Quelques jours avant la fête, El Jadida est en ébullition. Partout, on voit des moutons transportés sur les épaules, sur les mobylettes, dans des carrioles, des vélopousses… tous les moyens sont bons. La plupart des bêtes proviennent d'(Errahba) située au sud-ouest de la ville.

C’est un véritable labyrinthe! Pour circuler, il faut se faufiler et surtout faire attention à ne pas prendre une patte ou une corne dans l’œil. Le choix du mouton se fera selon ses propres techniques: on tâte les cuisses pour voir si la chair est bonne, on regarde et on marchande.

Des garages et même des impasses servent, ces jours-ci, de «parcs» pour moutons. Les transactions s’effectuent généralement de manière anarchique, sans aucune précaution contre les risques que peuvent engendrer ces manières de faire. En effet, un nombre indéterminé de marchés s’ouvrent au gré des disponibilités du terrain et des conjonctures. selon l’article «L’Aïd El-Adha entre tradition et tracasseries» Le journal Le Matin

L’Aïd el-Kebir ou Aīd al-Kabīr signifiant littéralement « la grande fête »), est la fête la plus importante de l’islam. L’appellation islamique provenant des hadiths est « fête du sacrifice » ou Aïd al-Adha, cet aïd marque chaque année la fin du hajj. Il a lieu le 10 du mois de dhou al-hijja, le dernier du calendrier musulman, après waqfat Arafa, ou station sur le Mont Arafat.

L’Aïd el-Kebir est nommé la Tabaski par une partie des musulmans du Sénégal, du Mali, du Burkina Faso, du Niger et du nord de la Côte d’Ivoire, du Bénin, du Togo, du Nigéria et du Cameroun. réf: wikipédia

Une réflexion au sujet de « Un âne zèbre au zoo de Land Marah à la ville de Gaza pour la fête de l'Aïd al-Adha »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *