Tiger veut sauver son mariage et quitte le golf professionnel pour un certain temps

Tiger veut sauver son mariage et quitte le golf professionnel pour un certain temps

Actualité Sport /

Dernières News / Tiger Woods:

Je suis profondément conscient de la déception et le mal que mon infidélité a causées à tant de gens, surtout ma femme et mes enfants. Je tiens à redire à tous que je suis profondément désolé et que je demande pardon. Mai il ne sera pas possible de réparer les dégâts que j’ai fait, mais je veux faire de mon mieux pour essayer.

Je voudrais demander à tous, y compris mes fans, les bonnes gens de ma fondation, les partenaires commerciaux, le PGA Tour, et mes compétiteurs, de leur compréhension. Ce qui a de plus important aujourd’hui c’est que ma famille ait une vie privée, et un refuge sûr, nous aurons besoin de temps pour la guérison.

Après mûre réflexion, j’ai décidé de prendre une pause à durée indéterminée de golf professionnel. Je dois me concentrer mon attention sur d’être un meilleur mari, père, et personne.

Encore une fois, je demande de l’intimité pour ma famille et je suis particulièrement reconnaissante à tous ceux qui ont offert de compassion et de préoccupation au cours de cette période difficile. «a déclaré Tiger Woods» dans un communiqué publié sur son site Web 

(traduction de l’article de Tiger Woods) 

 «Tiger Woods taking hiatus from golf»

 

2 réflexions au sujet de « Tiger veut sauver son mariage et quitte le golf professionnel pour un certain temps »

  1. Voici ce que certains experts uébecois avaient à dire sur le fait que Tiger Woods ait suspendu sa carrière

    «Pour moi, c’était prévisible parce qu’il n’avait clairement pas le choix. Ce gars-là a été adulé autant par ses fans que par les médias et même ses concurrents.

    «Il n’a jamais été confronté à autant d’adversité alors que le golf est un sport psychologique. Il n’aura pas la tête à ça à court terme. Je prédis qu’on ne le reverra pas durant la saison 2010, mais qu’il va revenir en 2011.»

    – Jean Trudeau, président de l’Association des golfeurs professionnels du Québec.

    «Je trouve ça triste et décevant à la fois. Je suis déçu que cette affaire privée ait pris autant d’ampleur, car tout le monde a ses forces et ses faiblesses.

    «L’industrie du golf aura une sorte de deuil à faire, car c’est une grosse perte. Tiger Woods était la troisième génération des grands du sport après les Arnold Palmer et Jack Nicklaus, une grande vedette internationale.»

    – René Noël, professionnel et directeur général du club Le Mirage.

    «Je suis sous le choc. Le golf vient de perdre celui qui est, selon moi, le plus grand golfeur de tous les temps et il n’y a pas de relève qui soit prête.

    «Pour vous donner l’image qui me vient à l’esprit, ça me fait penser à une scène du dessin animé Road Runner, où il roule à toute vitesse et s’arrête tout à coup devant un précipice qu’il ne peut pas traverser.

    «Tout a été tellement vite dans la vie et la carrière de Woods qu’il est peut-être temps qu’il s’arrête pour ne pas tomber dans ce qui ressemble à un précipice.»

    – Dany Beauséjour, directeur général du club de golf Le Sélect.

    «C’est une grosse nouvelle. Je me demandais bien quelle décision il allait prendre. C’est une personne intelligente, c’est un bon move. Par contre, c’est de valeur pour le golf, c’était toujours intéressant de le voir jouer.

    «Les autres se surpassaient quand il était là. J’ai toujours pensé qu’il était parfait, mais là on apprend qu’il est un humain comme les autres avec des défauts. C’est bien dommage, mais j’ai l’impression qu’on va le revoir. »

    – Raymond Richer, professionnel au club de golf Laval-sur-le-Lac.

    «Je viens de l’apprendre, j’en ai des frissons. Ce n’est pas croyable. Je le comprends très bien de faire ça. En même temps, 30 % à 40 % des hommes et des femmes font ça dans leur vie (tromper leur partenaire).

    «C’était rendu tellement gros et ridicule. Je suis derrière lui à 100 %. Selon moi, il va revenir dans un an à peu près, il va laisser retomber la poussière.

    «C’est quand même un choc pour le golf dans le monde. Je ne voyais pas beau-coup d’autres solutions, c’était soit ça, soit une conférence de presse avec sa femme. Ils vont avoir des grosses pertes de cotes d’écoute à la télévision à cause de cette situation-là.»

    – Serge Thivierge, professionnel associé club de golf de la Vallée-du-Richelieu.

    «Au niveau du golf, ce n’est pas une bonne nouvelle. On ne peut pas le lui enlever : c’était le meilleur golfeur au monde. Ce n’était pas mon préféré, mais j’avais quand même un grand respect pour lui.

    «Des fois, par ses agissements, on voyait qu’il y avait une grande tension. La personne parfaite ce n’était pas nécessairement la meilleure image pour les jeunes. Il pouvait frapper avec son bâton après avoir raté un put de 30 pieds. Par contre, lorsqu’il réussissait un bon coup, il était aussi démonstratif.

    «J’étais à Augusta en 2008 et ça prend toute une personnalité avec tout ce monde autour de lui. Ce que je crains, et j’espère me tromper, c’est la perte des commanditaires pour vendre le golf depuis qu’il était à l’avant-scène.»

    – Patrice Forcier, professionnel du Club de golf de Saint-Hyacinthe. Source: Journal de Montréal http://www.canoe.com/journaldemontreal/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *