Haïti représente "le pire scénario" possible sur le continent américain pour les catastrophes naturelles

Actualité Haïti / Catastrophes naturelles

Haïti représente "le pire scénario" possible sur le continent américain pour les catastrophes naturelles

Haïti, un pays vulnérable aux catastrophes

Face aux catastrophes naturelles, Haïti est bien mal loti. La géographie, la pauvreté, les problèmes sociaux et la mauvaise qualité des bâtiments rendent le pays particulièrement vulnérable aux séismes et autres cyclones, selon les experts.

La liste des calamités naturelles à Haïti est longue. Au cours des dix dernières années seulement, le pays a connu, outre le séisme de mardi, quatre tempêtes tropicales ou ouragans qui ont fait 800 morts en 2008, des cyclones meurtriers en 2004 et 2005 et des inondations en 2002, 2003, 2006 et 2007.

Haïti représente "le pire scénario" possible sur le continent américain pour les catastrophes naturelles, souligne Richard Olson, professeur à l’université internationale de Floride, qui dirige le projet de réduction des risques des catastrophes dans les Amériques. "Beaucoup de facteurs jouent contre Haïti". Le pays est situé dans une zone exposée aux ouragans et à l’activité sismique, à quoi il faut ajouter la dégradation de l’environnement et la pauvreté, explique M. Olson.

Le séisme de magnitude 7 de mardi est la 15e catastrophe naturelle depuis 2001 à entraîner l’envoi d’une aide de l’Agence américaine pour le développement international (USAID) en faveur d’Haïti. Cette série de tragédies a fait, en moins de dix ans, 3.000 morts et plusieurs millions de déplacés… suite»»»» AP / 15.01.2010 /  »»»» via le site Nouvel Obs

Image TV5 Monde Article «Haïti: trois jours après le séisme, la colère monte, l’armée américaine en cours de déploiement»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *