ENQUETE Grippe A : des experts sous l’influence des laboratoires

Actualité Monde Santé en bref +   

ENQUETE Grippe A : des experts sous l’influence des laboratoires
capture d’écran AFP

(AFP) – Grippe : sénateurs PCF et PG veulent une commission d’enquête sur le rôle des labos

PARIS — Les sénateurs communistes et du parti de gauche (CRC-SPG) ont présenté mercredi leur proposition de résolution visant à créer une commission d’enquête sur "le rôle des laboratoires pharmaceutiques dans la gestion de la pandémie de grippe H1N1".

"Il faut lever le voile sur la gestion d’une pandémie fantasmée", a déclaré Guy Fischer (PCF) lors d’une conférence de presse.

Selon Le Parissien, Plusieurs chercheurs et médecins de l’OMS sont rémunérés par des firmes pharmaceutiques. Le numéro deux de l’organisation doit s’en expliquer ce mardi devant le Conseil de l’Europe.

Ce matin, le numéro deux de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le docteur Keiji Fukuda, est auditionné à Strasbourg par la commission santé du Conseil de l’Europe. Les parlementaires européens veulent savoir si l’institution onusienne a subi des pressions de la part de l’industrie pharmaceutique dans sa gestion de la crise de la grippe A pour en exagérer la dangerosité.

Selon notre enquête, les liens d’intérêts entre six experts de l’OMS et l’industrie pharmaceutique sont avérés. Ils faisaient partie des comités stratégiques qui ont conseillé la directrice Margaret Chan.

Même s’ils affirment leur indépendance, leurs relations avec les laboratoires entretiennent les soupçons sur l’impartialité de leurs décisions au sein de l’OMS. En France, les mêmes questions se posent.

Une majorité des experts du comité de lutte contre la grippe, nommés par la ministre de la Santé Roselyne Bachelot, ont des liens d’intérêts avec les laboratoires qui fabriquent le vaccin et les antiviraux contre la grippe A.

Texte complet suivre les liens suivants  Le Parisien et l’agence France Presse
 

Une réflexion au sujet de « ENQUETE Grippe A : des experts sous l’influence des laboratoires »

  1. surtout sur le role de l’academie de medecine qui n’a que des avis conformes aux interets financier des industriel!

    par exemple sur estimation du risque de gripette les industriels encaissent!

    ou depuis un an campagne hystérique de dissimulation de risques liés a aux antennes relais (compatibilité electromagnetique etlimite de 3V/m) les industriels evitent tout surcout d’installation.

    coincidences???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *