Non coupable après 32 ans de prison, il souhaite être de nouveau accusé de ce crime

Actualité Insolite-

Justice & judiciaire-

Un rapport de police enterré dans les dossiers de la police aurait pu mener à son acquittement  

OTTAWA – Après avoir passé 32 ans en prison pour un meurtre qu’il affirme ne pas avoir commis.

( Roméo Phillion Photo) est revenu devant un tribunal, lundi, mais cette fois en homme libre.

Il a alors formulé une demande étonnante: il souhaite être de nouveau accusé de ce crime, de manière à pouvoir plaider non coupable pour blanchir une fois pour toutes sa réputation.

M. Phillion, aujourd’hui âgé de 70 ans, a indiqué qu’il n’est peut-être pas un ange, mais qu’il n’est pas non plus un tueur.

L’homme de 70 ans avait été condamné et emprisonné pour le meurtre commis en 1967. Il a toujours clamé son innocence mais ignorait qu’un rapport de police qui aurait pu mener à son acquittement était enterré dans les dossiers de la police.

Ce rapport, rédigé le 12 avril 1968 par l’un des enquêteurs, confirmait que M. Phillion avait apporté sa voiture pour réparation à un garage de Trenton moins de deux heures avant que le pompier ne soit poignardé à mort. Selon ce rapport, il n’aurait pu revenir à temps à Ottawa pour commettre le meurtre.

Canoë / infos / société avec Le Journal de Montréal

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *