La vidéo de l'entrepreneur américain Issa Salomi pris en otage

Actualité Monde en bref +
vidéo – Liens
Des images de l’otage américain en Irak-

Cliquez sur l’Image tirée d’une vidéo prise sur un site Internet militant pour voir la vidéo


BAGDAD — Un groupe chiite radical
a mis en ligne samedi une vidéo montrant un homme âgé qui serait le civil travaillant pour l’armée américaine dont le Pentagone a annoncé la disparition.

L’homme, qui ne s’est pas identifié, apparaît devant une banderole noire sur laquelle est inscrit le nom du groupe des Asaïb Ahl al-Haq, la Ligue des vertueux, dont de nombreux membres sont détenus par l’armée américaine.

Le ministère américain de la Défense avait annoncé plus tôt qu’un civil employé par l’armée américaine en Irak était porté disparu depuis le 23 janvier, sans toutefois spécifier qu’il avait été enlevé. Selon l’Agence France Presse (AFP)

Cette séquence vidéo montre un entrepreneur américain pris en otage en Irak, a affiché sur l’Internet par un groupe militant chiite. Le département américain de la Défense a identifié l’homme de 60 ans, comme étant Issa T. Salomi qui avait disparu le Janvier au 23 mars. Rapporte Sky News

Si le rapt est confirmé, il s’agit du premier enlèvement d’un étranger en Irak depuis celui de cinq Britanniques en 2007 par le même groupe chiite.

Dans la vidéo Issa T. Salomi s’exprime ainsi

"Je voudrais dire à tous les membres de ma famille, particulièrement à ma femme, mes enfants et mes amis que je suis bien traité et en bonne santé", dit-il.

"Je voudrais faire une demande spéciale au gouvernement des Etats-Unis (…) de la part de la résistance irakienne pour la libération de tous les détenus qui ont résisté à l’occupation et qui n’ont jamais été impliqués dans aucun crime sérieux contre leurs concitoyens", ajoute-t-il.

"La deuxième demande est de poursuivre en justice et condamner de la bonne manière les membres de la société Blackwater qui ont commis des crimes injustifiables contre des citoyens irakiens innocents qui n’étaient que des passants", poursuit l’homme.

Le groupe demande également à travers cette vidéo que Blackwater dédommage les familles des victimes ainsi qu’un "retrait total des troupes étrangères d’Irak".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *