La police chinoise a démantelé une école de hackers

La police chinoise a démantelé une école de hackers
Capture d’écran: Photo Stringer Shanghai / Reuters Paris Match

Police Internet

La police chinoise a démantelé une école de hackers qui recrutait ouvertement des milliers d’élèves en ligne et leur dispensait des conseils pour mener des attaques informatiques en répandant des virus malins, ont indiqué les médias chinois.

La police a fermé ce que les responsables croient, être le plus grand site Web de formation pour les pirates informatiques, les médias locaux.

Le Black Hawk Safety Net offrait des cours sur les attaques cybernétiques et a vendu des logiciels de Troie, qui permet un accès extérieur à un ordinateur lorsque installé à distance, selon les médias.

La police de la province du Hubei a arrêté trois hommes soupçonnés de diriger le réseau de sécurité Aigle noir, qui enseigne les techniques d’attaques informatiques et diffuse des virus indiscrets.

Le mois dernier, géant de la recherche en ligne Google a menacé de se retirer de Chine, en disant hackers chinois avaient pénétré certains de ses services dans une tentative à motivation politique à la collecte de renseignements. rapporte CNN

L’école de hackers avait recruté 12 000 apprentis et collecté plus d’un million de dollars en frais d’inscription. Quelque 170 000 autres Internautes avaient adhéré gratuitement. La police a saisi un véhicule, neuf serveurs et cinq ordinateurs, et gelé des biens évalués à 250 000$ US  selon l’Associated Press  

L’industrie du piratage en Chine ont causé des pertes de 7,6 milliards de yuans l’année dernière, selon un rapport publié par le Réseau National Computer Network Emergency Response Coordination Center of China selon News.Xinhuanet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *