Stephen Harper s'attribue le mérite de l'aide humanitaire apporté en Haïti

Stephen Harper s'attribue le mérite de l'aide humanitaire apporté en Haïti

Missions humanitaires


Haïti – Le premier ministre canadien Stephen Harper est arrivé lundi 15 février à Port-au-Prince, afin d’évaluer les efforts de secours et de reconstruction, suite au puissant tremblement de terre qui a ravagé la capitale et d’autres régions le 12 janvier dernier, rapporte
Grioo (source de l’image) avec Alter Presse

Haïti, Léogâne – Le premier ministre Stephen Harper a déclaré mardi que, grâce à lui, les troupes canadiennes pouvaient maintenant intervenir efficacement lors des missions humanitaires.

Rendant hommage aux troupes «courageuses et efficaces» qui ont acheminé l’aide humanitaire et contribué aux efforts de reconstruction en Haïti, M. Harper s’est attribué le mérite de leur avoir fourni le meilleur avion leur permettant d’effectuer ce travail.

La flotte aérienne de quatre avions de transport tactique C-17 «que ce gouvernement a achetée en 2007 au coût de 1,8 milliard$ en pleine controverse – a rendu cette opération possible», a-t-il fait noter.

«Il y a eu une époque où ce type d’avion ne convenait pas aux politiques canadiennes (d’intervention), a-t-il déclaré. Mais notre gouvernement en a acheté pour répondre aux exigences actuelles des puissances coercitives. Nous les utilisons maintenant pour des raisons humanitaires.» Selon Canoë

À LIRE AUSSI

Les achats militaires ont aidé le Canada à intervenir en Haïti, dit Harper

"La planète entière a pu constater que le Canada est maintenant un acteur majeur lorsque vient le temps d’intervenir dans des catastrophe naturelles", a déclaré M. Harper dans un discours prononcé principalement en français devant une centaine de soldats du Royal 22e Régiment de Valcartier réunis au "camp Lynx", la base canadienne installée à Léogâne.  La Presse Canadienne

Harper vante le leadership du Canada

Le premier ministre a profité de sa visite à Léogâne pour vanter les investissements militaires massifs de son gouvernement. Radio-Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *