Des cyberféministes iraniennes récompensées pour leur action en faveur…

 Prix du Net Citoyen

Des cyberféministes iraniennes récompensées pour leur action en faveur...
 Photo Parvin Ardalan en 2008 Radio Liberty

Actualité Monde

La blogueuse iranienne Parvin Ardalan reçoit le premier prix RSF du Net-Citoyen, le 11 mars 2010 à Paris (© photo)

Pour la première fois,  Reporters Sans Frontières et Google ont remis le Prix du Net Citoyen à l’occasion de la journée mondiale contre la cyber-censure qui a lieu vendredi 12 mars. Six personnes ou mouvements étaient nommés pour cette récompense qui récompense un "internaute, blogueur ou cyberdissident qui s’est illustré par ses activités de défense de la liberté d’expression sur le Net."

Cuba, la Chine, l’Egypte, la Russie, le Vietnam et l’Iran étaient dans la ligne de mire. C’est finalement les cyberféministes iraniennes de We-Change qui ont été récompensées pour leur action en faveur de l’égalité des droits hommes-femmes et leur lutte contre les lois descriminatoires envers les femmes. Jeudi 11 mars au soir, Parvin Esmaeil Najafgholi Ardalan a reçu le prix au nom de son mouvement des mains du journaliste français Jean-Marie Colombani

Source: Prix du Net Citoyen : des cyberféministes iraniennes récompensées Metro  Pour lires tous les détails

LIBERTÉS

RSF décerne le premier prix du Net-Citoyen contre la cyber-censure via le site Le Point
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *