La liste des pires violateurs de la liberté d’expression sur le Net en 2010

La liste des pires violateurs de la liberté d’expression sur le Net en 2010  Les Ennemis d’Internet 2010

La liste des ennemis d’Internet établie par Reporters sans frontières réunit, cette année encore, les pires violateurs de la liberté d’expression sur le Net : l’Arabie saoudite, la Birmanie, la Chine, la Corée du Nord, Cuba, l’Egypte, l’Iran, l’Ouzbékistan, la Syrie, la Tunisie, le Turkménistan, le Viêt-nam.

Parmi ces pays, certains décident d’empêcher à tout prix leurs citoyens d’avoir accès à Internet : la Birmanie, la Coree du Nord, Cuba et le Turkmenistan.

Autant de pays où les obstacles techniques et financiers sont conjugués avec un contrôle d’Etat et l’existence d’un intranet très limité. Coupure d’Internet ou ralentissement majeur sont monnaie courante en périodes de troubles.

L’Arabie saoudite et l’Ouzbékistan optent pour un filtrage massif et incitent leurs internautes à l’autocensure. La Chine, l’Egypte, la Tunisie et le Viet-nâm misent sur une stratégie de développement des infrastructures à des fins économiques mais contrôlent de près le contenu politique et social (les systèmes de filtrage chinois et tunisiens sont de plus en plus sophistiqués) et montrent une profonde intolérance vis-à-vis des voix critiques. ce texte est issu de Reporter sans frontières

Voir les ennemis d’Internet et les pays sous surveillance : Reporters sans frontières  

2 réflexions au sujet de « La liste des pires violateurs de la liberté d’expression sur le Net en 2010 »

  1. Bonjour,

    Et ce n’est qu’un début. En effet, les menaces pour la destruction du site WikiLeaks ou encore la loi Acta n’est pas pour rassurer..
    La note parue sur le lien ci-dessous, recense les différentes évènements du mois de mars, concernant la censure et la liberté d’expression sur le web.

    http://regardsurleweb.solidairesdumonde.org/archive/2010/03/24/la-liberte-d-expression.html

    Les associations, comme celle dont vous parlez RSF mais aussi les petits nouveaux comme Internet sans Frontieres ont du pain sur la planche…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *