La liberté des femmes rurales contribue à réduire la pauvreté

Actualité  Monde *

La liberté des femmes rurales contribue à réduire la pauvretéLes femmes et l’emploi *

Selon le centre d’actualités de l’ONU, les femmes jouent un rôle déterminant dans l’agriculture et leur autonomisation devrait contribuer au développement économique et à la réduction de la pauvreté, estime mardi le Fonds international de développement agricole (FIDA) dans la perspective de la Conférence sur l’autonomisation des femmes et l’emploi qui se tiendra le 25 mars à Copenhague.

« Les femmes sont de véritables petits chefs d’entreprises agricoles », a déclaré Yukiko Omura, la Vice-présidente de la FIDA. « Les femmes cultivent, achètent, vendent, cuisinent et nourrissent leurs enfants. Elles accomplissent la plupart du travail agricole et cultivent plus de la moitié de la nourriture à l’échelle globale », a-t-elle ajouté.


Selon l’Organisation internationale du travail (OIT), les femmes africaines rurales produisent 80% de la nourriture et effectuent la majorité du travail d’entreposage, de transport et de commercialisation des produits.

« Les femmes ont une grande motivation pour apprendre et sont ouvertes à s’engager dans de nouvelles activités, comme la commercialisation et l’exportation de produits, qui peuvent créer de meilleurs moyens de subsistance pour elles-mêmes et pour leur familles », a dit Mme Omura.

« Malgré leur contribution à la sécurité alimentaire globale, les femmes cultivatrices sont fréquemment sous-estimées et oubliées dans les stratégies de développement », a-t-elle conclu. Suite ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *