Une vidéo des militaires des États-Unis montre clairement les meurtres d'une…

Actualité Monde

Attention! Voyez les images précises de Wikileaks qui a publié une vidéo filmée depuis un hélicoptère Apache, montre clairement des militaires des États-Unis, tirant sur plus d'une douzaine de personnes dans la banlieue de la Nouvelle-irakienne à Bagdad – y compris deux membres du personnel des nouvelles Reuters. La photographe de l'agence Reuters, Namir Noor-Eldeen, et son chauffeur ont été tués dans l'accrochage, et deux enfants blessés, en juillet 2007. Reuters a tenté d'obtenir la vidéo par l'intermédiaire du Freedom of Information Act, sans succès, depuis le moment de l'attaque.

L'armée n'a pas révélé comment le personnel de Reuters ont été tués, et ont déclaré qu'ils ne savaient pas comment les enfants ont été blessés.

Après des demandes par Reuters, l'incident a été étudiée et l'armée américaine a conclu que les actions des soldats étaient en conformité avec le droit des conflits armés et ses propres "règles d'engagement".

Par conséquent, Wikileaks a publié les règles d'engagement classées pour 2006, 2007 et 2008, révélant ces règles avant, pendant et après les massacres.

Wikileaks a publié deux les 38 minutes de vidéo et une version plus courte avec une première analyse. Sous-titres ont été ajoutés aux deux versions de la transmission radio.

Wikileaks a obtenu cette vidéo, ainsi que les pièces justificatives à partir d'un certain nombre d'informateurs militaires. Wikileaks ne recule devant rien pour vérifier l'authenticité des informations qu'il reçoit. Nous avons analysé les informations sur cet incident à partir d'une variété de sources. Nous avons parlé à des témoins et des journalistes directement impliqués dans l'incident.

Wikileaks veut s'assurer que toutes les informations qu'elle reçoit fuite obtient l'attention qu'elle mérite. Dans ce cas particulier, certaines des personnes tuées étaient des journalistes qui ont été tout simplement faire leur travail: mettre leur vie en péril afin de faire rapport sur la guerre. L'Irak est un endroit très dangereux pour les journalistes: à partir de 2003 – 2009, 139 journalistes ont été tués en faisant leur travail. rapporte le site Wikileaks 
vidéo de 
 Wikileaks 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *