IAN HALPERIN: Parlez-en en bien, parlez-en en mal, l’important, c’est que tout le monde en parle

Actualité – Drôle de situation!

«Mon avocat est mon éditeur!» 

Le site droit-inc.com vient de révéler que le cabinet qui représente Ian Halperin dans sa poursuite contre Radio-Canada est actionnaire majoritaire de la maison d’édition Transit, qui publie le livre Brangelina, la véritable histoire de Brad Pitt et Angelina Jolie du «journaliste undercover». c’est ce que nous rapporte Canoë Divertissement (Parlez-en en bien, parlez-en en mal, l’important, c’est que tout le monde en parle)

Rappelons-le, s’estimant lésé lors de son récent passage à Tout le monde en parle, Ian Halperin a fait parvenir une mise en demeure à Radio-Canada, à l’émission et à ses animateurs. Il réclame des excuses et 1 789 000$, soit 1$ par téléspectateur qui a vu l’émission. selon l’article «Mon avocat est mon éditeur!»  Poursuite raisonnable ou une façon de mousser les ventes?dit le site droit-inc.com.

L’avocate qui le représente dans cette affaire est Me Michèle Frenière, du cabinet Brouillette & Associés. C’est elle qui a rédigé la mise en demeure, envoyée jeudi au diffuseur, à Tout le monde en parle et à ses animateurs Guy A. Lepage et Dany Turcotte

Transit Éditeur a connu le succès en 2009, elle le consolidera en 2010 !

Ian Halperin

Ian Halperin en décembre dernier a dit que Michael Jackson souffrait d’une maladie mortelle, il n’y avait aucune raison de croire le biographe, mais quand Jackson est mort six mois plus tard, l’auteur de Montréal du livre, Unmasked: Les dernières années de Michael Jackson, a monté en flèche vers le haut de la liste des bestsellers du New York Times. Cela a permis de mettre de Montréal Transit sur la carte, et en ajoutant celui du Cirque du Soleil et la bio Brangelina  à son curriculum vitae, Halperin s’est annoncé lui-même comme une force incontournable.

Transit, phénomène éditorial de l’année 2009- Les 10 histoires à plus grande édition de 2009 Rapporte CBC  (CBC version traduite en français)

Une réflexion au sujet de « IAN HALPERIN: Parlez-en en bien, parlez-en en mal, l’important, c’est que tout le monde en parle »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *