Nutriments spécial pour le jardin: Le fumier «Chance d'élephant»

Nutriments spécial pour le jardin: Le fumier «Chance d'élephant»Actualité Monde Insolite 

De la bouse d’éléphant à vendre (super pour les rosiers) 

Le fumier «Chance d’éléphant» pour des belles fleurs

Maintenant, les patrons du zoo de Vienne, en Autriche, ont commencé à vendre de la bouse éléphant comme engrais pour les jardiniers.

«Chaque matin, avant l’ouverture du zoo, le parc des éléphants est nettoyé à fond et le fumier est mis dans contenants hermétiques ," a dit le gardien zoo Ramon Pfleger Salaun dans un communiqué de presse vendredi de la semaine dernière rapporte le site Allemand Kleine Zeitung

Chaque sceau de cinq litres qui se vend à seulement 3 GBP – permettra de traiter trois ou quatre rosiers d’un seul coup, a expliqué le gardien Ramon Salaun, qui a eu la bonne idée de vendre le fumier comme de la " "Chance d’élephant".

«La bouse d’éléphant n’est pas acide et peut être travaillé dans la terre non dilué de sorte qu’il est un engrais particulièrement bon pour les roses», a expliqué Ramon, qui s’attend que Drumbo, Tonga, Mongu, Numbi, et Kibo pour produire 30 seaux par jour.

"Les éléphants ont une mauvaise digestion et l’avantage de cela est que le foin qu’ils mangent sort intacte dans leurs excréments", at-il ajouté.

Source: (Anglais Croatian Times)  (Allemand Kleine Zeitung)

Par Ailleurs au SriLanka, à partir de bouses d’éléphants on fabrique du papier écologique, ce papier intéressant à plus d’un titre est fabriqué de manière artisanale au SriLanka.

À l’aide d’un processus qui promeut la protection de l’environnement. Il est produit en utilisant 75% de bouses d’éléphants et le reste de "paille" ou "balle" de riz, c’est-à-dire ce qui reste après la récolte du riz.
 
Il est sans chlore et sans acide et fabriqué de façon écologique et saine. Sûr et agréable à toucher et à manipuler.

Les éléphants sauvages autour des villages au Sri Lanka ont été depuis longtemps source de conflits avec les habitants parce qu’ils piétinaient leurs terres. Le projet « Peace paper » est à l’origine de la fabrication de ce papier et a pour objectif de réduire ce conflit en permettant aux populations de vivre des revenus procurés par les éléphants, de changer leur point de vue et leur comportement, et ainsi de concourir à la sauvegarde de l’espèce tout en maintenant une économie locale.

Selon le site Nature et Papier spécialiste de papiers recyclés d’art et bureautique pour plus de détails

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *