Manifestations en Thaïlande: les troupes ont ouvert le feu sur des manifestants à Bangkok

Actualité Monde  

Les troupes thaïlandaises ont ouvert le feu sur les manifestants "Red Shirt" lors d’une confrontation tendue sur une route dans la banlieue nord de Bangkok qui a laissé un soldat mort et 18 blessés

Un soldat a été tué mercredi et 18 autres personnes blessées lorsque des forces de sécurité thaïlandaises ont tenté de bloquer des "chemises rouges", ces manifestants qui exigent la démission du gouvernement, a-t-on appris auprès des secours.

Quelque 900 soldats et policiers ont bloqué une manifestation d’opposants qui avaient quitté le camp dans lequel ils sont retranchés dans le centre de la capitale pour apporter leur "soutien" aux habitants de la banlieue. "Selon le dernier bilan, un soldat est mort et 18 personnes ont été blessées", a indiqué un responsable des services de secours de Bangkok.

L’armée a indiqué que le soldat avait reçu une balle dans la tête pendant les affrontements. Les "chemises rouges" exigent la démission du Premier ministre Abhisit Vejjajiva et contrôlent depuis plusieurs semaines une vaste zone du centre-ville autour de laquelle ils ont érigé des barricades. Le Figaro AFP Image Capture d’écran Telegraph

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *