Controverse: Professeur le jour, chanteur rock barbouillé de sang la nuit

Actualité Insolite + Vidéo –  Le visage défiguré de grimace dans sa main une tronçonneuse géante. Avant la rock star monstre, une femme nue accroupie, du sang partout.

Mise à jour 8 avril 2015 : 
Certains liens érronés, images ou vidéos ont été supprimés de cette page

«Regardez, mais c'est notre ENSEIGNANT! sur le site Bild

Un enseignant stagiaire qui a une vie secrète comme un chanteur de rock barbouillé de sang chantant death metal a été menacé de licenciement par les autorités allemandes.

Le jour, le crâne rasé Gurrath Thomas discute d'éthique avec ses élèves à l'école secondaire en Allemagne.

Mais la nuit, il se fait appeler Le Bloodbeast et se tord autour sur une scène, le corps couvert de sang des animaux avec des choristes topless.

Quand un superviseur a découvert les photos d'une étrange promotion sur le site du groupe de l'enseignant à la Hegel-Gymnasium de Stuttgart-Vaihingen, le fonctionnaire a déclaré aux autorités de l'éducation.

A moins qu'il ne renonce à sa carrière musicale avec le groupe controversé, de débauche  "Le Bloodbeast" Thomas Gurrath devra renoncer à son stage d'enseignement, selon un rapport du quotidien allemand Bild.

Il ne peut se présenter comme un maître de la non-violence

Les autorités de l'école disent que l'instabilité mentale le rendait impropre à être autour des enfants. "Il est très préoccupant de se rendre compte qu'il fait ce genre de musique, ensuite qu'il a enseigner à nos enfants", a déclaré l'un des parents.

L'enseignant de 29 ans de Stuttgart et sa bande ont sorti des albums avec des noms comme «tuer, mutiler, brûler et torturer».

Les spectacles de la bande comprend du matériel promotionnel avec des femmes nues couvert de sang et de l'équipement sado-masochiste.

Mais M. Gurrath a défendu son passe-temps, en disant qu'il ne fait que refléter la violence dans le monde autour de lui, selon thelocal.de, le site de langue anglaise allemande.

«Je renoncerai jamais à ma musique juste parce que l'ordre des autorités éducatives me demande de quitter mon passe-temps, a t-il dit.

Dr. Clemens Homoth-Kuh, Président du Conseil régional: «Nous avons convenu que M. Gurrath se retire de sa formation juridique, mais la perspective qu'il puisse réintégrer son poste que sous certaines conditions, à nouveau."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *