Le bonnet réfrigérant contre la perte de cheveux

Le bonnet réfrigérant contre la perte de cheveux

La science et le cancer

Selon l’Agence Science Presse « Ne vous inquiétez pas, ça va repousser », « Il y a de très belles perruques aujourd’hui, vous savez »…

Est-ce vraiment cette sorte d’encouragement, empathique, mais ô combien maladroit, que les femmes atteintes d’un cancer du sein, au moment d’amorcer leur chimiothérapie, veulent entendre devant la perte annoncée de leurs cheveux? Rapporte Cyberpresse

Assez semblable visuellement aux bonnets de bain qu’on utilise en piscine, l’équipement en question qu’on pose sur la tête durant les séances de chimiothérapie est parcouru par un liquide réfrigérant qui abaisse la température du cuir chevelu, ce qui a pour effet de diminuer la circulation sanguine.

Ce faisant, une quantité plus faible de substances chimiothérapeutiques est véhiculée via l’irrigation sanguine à la tête, entraînant une altération moindre des cellules capillaires avec comme résultat, une perte de cheveux plus faible.

Au Centre des maladies du sein Deschênes-Fabia, la plus importante clinique de l’Est-du-Québec, où on dit traiter chaque année quelque 800 nouveaux cas de cancers du sein, le bonnet réfrigérant est offert à toutes les femmes.

Selon la docteure et chercheuse Julie Lemieux qui mène actuellement une recherche sur l’efficacité précise du bonnet en rapport notamment avec les chimiothérapies actuelles plus agressives, ce serait même le seul endroit, non seulement au Québec, « mais possiblement dans toute l’Amérique du Nord » à proposer cet outil aux patientes. « On l’offre ici à toutes les femmes qui se font traiter pour un cancer du sein, et 85 % d’entre elles s’en prévalent. »

Et ça fonctionne? « J’hésite à donner des chiffres, parce que je n’ai pas encore de résultats de l’étude en cours. Mais si je me fie à ce que j’observe ici, on pourrait dire qu’environ une femme sur deux n’a pas de perte de cheveux assez importante pour nécessiter l’utilisation d’une perruque. »

La chercheuse dit comprendre les craintes que certaines personnes émettent, vis-à-vis de cette pratique, à savoir qu’un cuir chevelu moins « irrigué » par le médicament chimiothérapeutique puisse devenir un site privilégié de métastases. Toutefois… suite

Source: Image Bonnet de bain en silicone : Wikipédia

 

Une réflexion au sujet de « Le bonnet réfrigérant contre la perte de cheveux »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *