Abus de fonds publics Géorgien: un siège éjectable dans son avion privé

Mise à jour 8 avril 2015 : 
Certains liens érronés, images ou vidéos ont été supprimés de cette page

Actualité Monde + VidéoLe président géorgien Mikhail Saakashvili aurait décidé d'améliorer sa propre sécurité en installant un siège éjectable dans son avion privé, rapporte le site RT

L'opposition du Parti travailliste de la Géorgie est en colère contre ce qu'il considère comme l'utilisation abondante de fonds publics.

Le secrétaire général du parti, Iosif Shatberashvili, a annoncé lors d'une conférence de presse que le président géorgien a non seulement utilisé des fonds publics pour acheter un avion Bombardier Challenger (environ US $ 56 millions), mais également équipé d'un système d'évacuation d'éjection personnels (environ 7 $ US millions d'euros) dans le souci de sa propre sécurité.

Le chef de l'opposition estime que l'achat a été fait après l'accident d'avion terrible de la délégation officielle polonaise près de Smolensk en Russie, qui a tué la quasi-totalité de la Pologne de hauts responsables civils et militaires, y compris le président polonais Lech Kaczyński et son épouse.

Shatberashvili a rappelé que plus tôt, Mikhaïl Saakachvili avait promis d'utiliser les vols ordinaires pour se déplacer.

Ayant critiqué les projets non conventionnels du président, l'opposition a appelé le peuple de la Géorgie à boycotter les élections locales le 30 mai, et a promis d'organiser un rassemblement de protestation le 21 mai dans le centre de la capitale, Tbilissi.

Entre-temps, selon le Bureau de la Géorgie de la fonction publique, en 2009, le président géorgien Mikhaïl Saakachvili a obtenu 53.000 lari (environ US $ 33.000).
 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *