«C'est tellement dégueulasse», le concours mangeur de poutine de Toronto

Monde Insolite

«C’est tellement dégueulasse», s’est exclamée une jeune spectatrice après à peine 30 secondes de compétition. Bertoletti, un chef cuisinier, a remporté plusieurs concours au sein de la Ligue majeure des mangeurs, aux États-Unis. Il se classe d’ailleurs en quatrième position de la Ligue. Un de ses records est d’avoir gobé 275 piments forts (jalapenos marinés) en 10 minutes lors d’une compétition qui s’est déroulée plus tôt en mai.

Pat Bertoletti, de Chicago, a remporté les grands honneurs du premier concours international de mangeurs de poutine en avalant 13 livres (5,9 kilos) de frites, sauce et fromage en grains en dix minutes.

L’homme de 24 ans, qui mérité une bourse de 750 $ et un trophée, a cependant concédé que le concours de mangeurs de poutine était l’un des plus difficiles en raison des nombreux ingrédients.

«Je me sentais bien durant les cinq premières minutes, mais après ça, honnêtement, je voulais arrêter», a-t-il mentionné.

Les concurrents buvaient de l’eau pour faire descendre la bouffe. Plusieurs ajoutent des cristaux de saveur pour changer le goût.

«J’ai versé des cristaux à saveur de pomme et canneberge dans mon eau. Ça change la saveur parce que boire uniquement de l’eau, ce n’est pas bon. Ça ne permet pas de changer le goût de la poutine», a expliqué Bertoletti.

Tim «Gravy» Brown, lui aussi de Chicago, s’est classé en deuxième position pour avoir ingurgité 10,5 livres de poutine. Jim Reeves, de Buffalo, est arrivé 3e après s’être empiffré de 9,5 livres de ce met d’origine québécoise.

«Je suis assez satisfait, a-t-il dit après la compétition. Une livre par minute, c’est un bon rythme. Ce fut le concours le plus difficile, sans aucun doute. C’est de l’excellente nourriture si tu en manges une livre, mais c’est lourd. Après cinq ou six minutes, ça devenait très difficile».

 Pat Bertoletti, de Chicago, a remporté les grands honneurs du premier concours international de mangeurs de poutine en avalant 13 livres (5,9 kilos) de frites, sauce et fromage en grains en dix minutes.
Un Canadien de Mississauga, Ben Do, qui participait en tant qu’amateur, est arrivé 6e après s’être gavé de sept livres de poutine. Les autres concurrents venaient de Boston, New York, de la Pennsylvanie et de Toronto, entre autres.

Le propriétaire de Smoke’s Poutinerie, Ryan Smolkin, promet qu’il y aura un deuxième concours l’année prochaine.

Source: Canoë infos pour lire le texte complet & source capture d’image
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *