Une femme abandonnée par le système de santé meurt brûlée vive

Une femme abandonnée par le système de santé meurt brûlée viveInsolite

Lucie Lefebvre appréhendait le pire, soit que sa mère meure brûlée vive… Et le pire est bel et bien arrivé. 

La femme de 79 ans qui a péri brûlée vive samedi à Greenfield Park est morte exactement comme sa fille l'avait malheureusement prédit, faute de soutien à domicile pour cette handicapée des deux bras.

Lorsqu'elle est arrivée sur les lieux de l'incendie et qu'elle a appris ce qui s'était passé, Lucie Lefebvre a piqué une colère comme elle ne se souvient pas d'en avoir fait.

"Je ne me contrôlais plus, dit-elle. Les policiers pensaient que j'étais en état de choc, mais j'étais en colère.

«Je leur ai dit qu'ils n'avaient pas idée de la descente aux enfers de ma mère. Que le monde allait savoir qu'elle a été abandonnée par le système de santé après avoir payé des impôts toute sa vie.»

Elle est ensuite allée à l'hôpital Charles- Lemoyne, où sa mère, Jeannine Gaudreau, reposait dans un état critique avant de rendre l'âme. Et là, elle a filé tout droit au bureau de la travailleuse sociale de l'établissement.

Lire l'histoire complète sur Canoë Infos
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *