Un rentier paie ses taxes municipales avec 213 625 «cennes noires» mais son compte reste impayé

Actualité Argent – Insolite –

Exaspéré de voir son compte de taxes municipales grimper en flèche à cause de la hausse de 95 % de son évaluation foncière pour ses deux propriétés riveraines, Normand Czepila s'est présenté à l'hôtel de ville de Ripon, hier matin, pour acquitter le deuxième versement de sa facture avec 213 625 pièces d'un cent.

Selon l'aviseur légal de la municipalité de Ripon, la Loi sur la monnaie stipule que la municipalité peut accepter un maximum de 25 pièces d'un cent pour acquitter une facture.

La direction générale de la municipalité a donc avisé le propriétaire riverain qu'il doit venir chercher ses 213 625 pièces d'un cent et que le deuxième versement de son compte de taxes foncières est toujours considéré impayé. »»»suite dans le Droit du Cyberpresse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *