Un survivant de l'Holocauste dansant à Auschwitz": une vidéo qui fait polémique

Mise à jour 8 avril 2015 : 
Certains liens érronés, images ou vidéos ont été supprimés de cette page

La danse du survivant de l'Holocauste

 Au camp de concentration d'Auschwitz 

MELBOURNE — Une artiste australienne ayant filmé son père, survivant de l'Holocauste en train de danser à Auschwitz avec ses enfants, sur l'air de Gloria Gaynor "I Will Survive" se déclare surprise des critiques qui ont surgi avec sa vidéo sur YouTube.

Jane Korman a expliqué qu'elle ne s'attendait pas à une telle avalanche de critiques après la mise en ligne de sa vidéo sur YouTube. L'artiste qui habite Melbourne ne prévoit pas pour autant de renoncer à explorer les nouvelles façons de parler de l'Holocauste par le biais de son art.

"Les réactions ne m'ont certainement pas fait renoncer. En fait cela a été très encourageant, même si cela peut avoir un aspect négatif" a dit jeudi à l'AFP Jane Korman jointe par téléphone. "Cela rend ce sujet vivant et c'est ce que je voulais".

"En dansant à Auschwitz" qui a été filmé en juin 2009, faisait partie à l'origine d'une exposition à l'université de Melbourne.

La vidéo montre Jane Korman, son père Adolk de 89 ans et ses trois enfants en train de danser dans le camp de concentration d'Auschwitz, et d'autres sites liés au génocide des juifs, ailleurs en Pologne, en Allemagne et en République tchèque. rapporte l'AFP pour en savoir davantage

Voyez les images

Une réflexion au sujet de « Un survivant de l'Holocauste dansant à Auschwitz": une vidéo qui fait polémique »

  1. There are certainly a lot of details like that to take into consideration. That is a great point to bring up. I offer the thoughts above as general inspiration but clearly there are questions like the one you bring up where the most important thing will be working in honest good faith. I don?t know if best practices have emerged around things like that, but I am sure that your job is clearly identified as a fair game. Both boys and girls feel the impact of just a moment’s pleasure, for the rest of their lives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *