Des cochons avec de la fourrure comme de la laine de mouton

Actualité Monde – Insolite

Vidéo: Des cochons-moutons ?

Wild Park: Les pommes de terre sont conseillées pour Kathy et Rudi pour avoir une belle laine.

Kate ne veut pas se faire parer aujourd'hui. «Elle est dans une mauvaise humeur» , dit Benedikt Körner son gardien. Il a tenté en vain d'aller brosser les cheveux de Kate avec une brosse. Elle préfère ramasser les feuilles mortes. Et la porcine proteste par des grognements et prend la poudre d'escampette.

"Kate aime plutôt les pommes de terre, aux céréales qu'elle rejette. Rudi gronde avec un ou deux." Oiiiiiiiinnk! Oiiiiiiiink pour dire, qu'il en veut lui aussi.  L'arme d'un cochon c'est sa voix …

Le cochon de laine est d'origine hongroise avec les boucles blanches-beiges brillantes – Rudi a quelques boucles brunes qui sont venues avec l'âge.

«Normalement, ils aiment le bien-être du massage avec la brosse», dit avec résignation le gardien. Le personnel, a l'avantage supplémentaire, que les animaux sont apprivoisés e tils viennent facilement vers eux pour le brossage ou bien leurs donner des traitements, comme la vaccination, la pédicure ou d'autres soins. Et ils sont toujours sympathiques, ils sont comme des gosses curieux.

Quand aucune pomme de terre n'est en jeu, la paix et l'harmonie règne entre les deux porcs  à travers l'enceinte. Seul l'échange d'affection l'un avec l'autre reste toujours unilatérale, selon les observations de Korner ». Rudi semble être un petit macho», plaisante le gardien du zoo.

Le grand avantage des cochons de laine est leur facilité d'entretien, tels qu'ils peuvent rester toute l'année à leur plein air, grâce  à leur épais manteau.

Du bon bacon

"Et ils devraient être très savoureux», songe le gardien en blaguant, mais cette idée est repoussé très rapidement et frappe son coeur paternelle et amical envers ces porcs.

La demande accrue de l'attitude des gens face à la viande «maigre», est que le porc était passé de mode dans l'alimentation. Après tout, c'est bonne une assurance-vie pour Rudi et Katherine.

Un petit massage conserve l'amitié entre les gardiens et les animaux dans le parc à Mayence.

Source : Jochen Dietz du site Allemand Rhein Zeitung

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *