Les détails de l'enquête sur le dossier de 235 000 enfants canadiens victimes de violence

Actualité – Société-

Au Canada : 4% des enfants victimes de mauvais traitements

MONTRÉAL – Le dossier de 235 000 enfants canadiens a fait l’objet d’une enquête à la suite de mauvais traitements en 2008.

Une enquête inédite menée par le directeur du Centre de recherche sur la famille de l’Université McGill, de Montréal, Nico Trocmé a révélé les détails et rendus publics lors d'une conférence de presse au Centre Sheraton de Montréal ce lundi.

«Cette hausse de signalements n’est pas attribuable à une augmentation du nombre de cas, mais démontre qu’il existe maintenant une meilleure compréhension des effets de la violence psychologique. On aide maintenant les enfants qui en sont victimes, mais qui n’étaient pas reconnus comme tels dans les années 1980 et 1990», souligne le chercheur. Aussi dévastateur que la violence physique.

Il s’agit là d’une bonne nouvelle selon M. Trocmé, puisque «plusieurs recherches ont démontré que les effets de la violence psychologique étaient dévastateurs et que les enfants qui en sont victimes ont besoin d’autant de support que ceux qui vivent de la violence physique».

Source texte : tiré de Canoë infos pour lire tous les détails .

Capture d'image  Mcgill

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *