Une journaliste en croisade contre l’anonymat des donneurs de sperme

Insolite- droit à l'accès aux informations

VANCOUVER – Une femme qui a été conçu grâce à un donneur de sperme se bat pour savoir qui son père biologique. Son cas s'est rendu jusqu’à la Cour suprême de la Colombie-Britannique..

Olivia Pratten, un résidente de 28 ans de Toronto, qui est journaliste pour la presse canadienne selon sa page Linkedin, se bat depuis 10 ans pour changer ce qu'elle appelle un "système pourri"

Contrairement aux enfants adoptés, Mme Pratten n'a pas le droit de savoir qui est son père – assumant que des documents existent quelque part.

Pour Mme Pratten, une victoire signifierait que le Cour rende une décision permettant aux personnes ayant recours à la procréation assistée d'avoir accès aux informations sur les donneurs.

Le site officiel de Olivia Pratten Canadian Donnor Offspring

Anglais Toronto Sun
Français Canoë infos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *