Les images du volcan Merapi et le tremblement de terre en Indonésie

Un volcan grondait en Indonésie mardi, alors que les scientifiques ont averti d'une puissante éruption possible  .

Mardi à 18h (heure locale), le volcan Merapi a émis à trois reprises des nuages de cendres volcaniques. On déplore un mort : un bébé de trois mois. « Le bébé a souffert de sérieuses difficultés respiratoires après avoir inhalé de la poussière volcanique et nous n'avons pas pu le sauver », a déclaré un médecin à une télévision locale.

Lundi, les autorités avaient relevé à son maximum le niveau d'alerte face à un risque d'éruption imminente du Merapi.

19.000 personnes vivant dans un rayon de 10 km autour du cratère ont quitté les lieux, essentiellement des femmes, des enfants et des personnes âgées.

En revanche, de nombreux fermiers sont retournés chez eux. Certains ont refusé d’évacuer pour s'occuper de leurs bêtes ou de leurs cultures rapporte Express Levif

Pendant ce temps, le pays a été également ébranlé par un tremblement de terre et généré tsunami . (26 octobre)

Un séisme de magnitude 7,7 a provoqué un tsunami hier soir en Indonésie. Au moins 108 personnes ont été tuées et plus de 500 sont toujours disparues.

Le séisme s'est produit à proximité des îles Mentawi, au large de Sumatra, à une profondeur de 14,2 km lundi soir.
Les autorités avaient d’abord déclenché une alerte au tsunami, qui a été ensuite levée. Le Centre d'alerte au tsunami pour le Pacifique a plus tard confirmé que le séisme avait entraîné un «tsunami significatif».

Des vagues de trois mètres de haut ont ravagé plusieurs villages côtiers. «Dix villages ont été balayés par la vague géante» sur les îles de Siberut, Sipora et Pagai du sud, a indiqué à l'AFP un porte-parole de l'Agence de la gestion des catastrophes, Agolo Suparto, à Jakarta.

Un groupe de touristes autraliens a témoigné avoir vu "un mur d'eau blanche d'écume" s'abattre sur leur bateau et le détruire, leur laissant juste le temps de se jeter à l'eau. "Nous avons senti une secousse sous le navire… Quelques minutes plus tard, nous avons entendu un rugissement. J'ai immédiatement pensé à un tsunami et nous avons vu le mur d'eau blanche foncer vers nous", a témoigné Rick Hallet, un tour-opérateur basé en Indonésie.

Tous les passagers ont survécu, certains regagnant la terre ferme en s'accrochant à des branches malgré l'obscurité.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *