Un Belge, interdit de mariage en Belgique parce qu'il est "sexagénaire bedonnant"

Histoire bizarre «mariages blancs»?

Photo de Mariage ici –

Le mariage d'un Belge "sexagénaire bedonnant" non reconnu par le consulat de la Belgique

Selon le journal belge La dernière de la Belgique, la commune d’Uccle refuse de reconnaître en Belgique un mariage célébré en Côte d’Ivoire d’un Belge Yves Villers de 61 ans et d’une jeune fille noire de 25 ans prénommée Myriam.««««« photo»»»»

  Un motif retenu : le Belge est un “sexagénaire bedonnant”.

Ce qui peut surprendre, c’est le critère retenu, pourtant le couple qui s'est marié le 6 juin 2009 par le maire d’Abidjan et pourtant légalisé le 30 juin par le consulat de Belgique en Côte d’Ivoire, est sans valeur en Belgique et ne sera pas transcrit dans les registres de la population.

«mariages blancs»

Mais la commune, qui selon le droit belge doit veiller à empêcher les «mariages blancs», estime qu'il «ressort d'une combinaison d'éléments que l'intention de l'un au moins des époux (…) vise uniquement l'obtention d'un avantage en matière de séjour, lié au statut d'époux».

Et pourtant,  Yves Villers se dit blessé, voire insulté par le qualificatif disgracieux, “j’ai encore perdu quatre kilos”. affirme t-il.

“Sexagénaire bedonnant ?,Depuis quand l’amour est-il une question de kilos ? Depuis quand un bedonnant ne peut-il plus aimer et être aimé ?” proteste Yves Villers.

Sa belle se nomme Myriam et vit à Abidjan et lui envoie 480 € par mois en Afrique, et l’administration maintient qu’un “sexagénaire bedonnant” n’épouse pas sans arrière-pensée coupable une jeune beauté de 25 ans rencontrée via Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *