Le Pape Benoît XVI s'ouvre au préservatif, dans certains cas

ACTUALITÉ- RELIGION – 

VILLE DU VATICAN – Pour la première fois, un pape, Benoît XVI, admet l'utilisation du préservatif ,«dans certains cas individuels , les préservatifs peuvent être justifiés». a dit Benoît XVI  dans un livre-entrevue '' Luce del mondo '' (lumière du monde) par le journaliste allemand Peter Seewald, dont l'Osservatore Romano a publié des extraits.

Selon Ratzinger,«vous pouvez être justifié dans des cas particuliers, par exemple par exemple quand une prostituée utilise un préservatif, ce qui peut «être le premier pas vers une moralisation, une responsabilité essentielle» de développer une nouvelle prise de conscience du fait que l'autorisation n'est pas tout »

«Toutefois, ce n'est pas le véritable moyen de vaincre l'infection du VIH", ajoute le pape, en prônant une "humanisation de la sexualité". A ses yeux, «se concentrer uniquement sur le préservatif revient à banaliser la sexualité».

Dans le livre à paraître mardi, le pape nuance ses propos, tout en rappelant la position de l'Eglise, qui prône la chasteté avant le mariage puis la fidélité pendant le mariage. AP

Les conversations se sont déroulées, en allemand, du 26 au 31 juillet, à Castel Gandolfo.C'est le deuxième livre-entretien de Peter Seewald avec Joseph Ratzinger après « Le sel de la terre : Le christianisme et l'Eglise catholique au seuil du IIIème millénaire », traduit en français par Nicole Casanova et publié par les éditions Flammarion/Le Cerf  selon le Ucip Liban

Quotidien italien Ansa  La presse associé avec le Nouvel Obs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *