Le retour du cygne trompette au Québec

Environnement – Climat : Abitibi,

Deux cygnes trompette ont été photographiés dans le secteur d'une ancienne mine d’or à Joutel en Abitibi 

Cet oiseau très rare qui a frôlé l’extinction au 20e siècle: le cygne trompette est l’un des oiseaux les plus majestueux du Canada. Il habite depuis longtemps l’est du pays, en particulier les régions de lacs et de marais.

On trouve des mentions de ces oiseaux dans les récits Hurons du Québec et de la Vallée de Wye, située au sud du lac Ontario, mais aussi dans les légendes des peuples autochtones de l’Ouest du Canada selon le site le Grand-Québec

Les efforts de restauration du site minier situé à Joutel ont su rendre à la nature l'ancienne mine et favoriser le retour de cet oiseau dont les récits autochtones parlent, mais n’ont pas niché au Québec depuis près de 150 ans.

«Depuis ce temps, la végétation a fait sa place et la faune est réapparue», a indiqué le biologiste Jean-François Doyon, spécialiste du développement durable à l'Agence QMI .

Il a expliqué à l'agence QMI qu’un entretien mensuel du bassin de polissage est effectué près de Joutel depuis la fermeture du site. Les derniers résultats révèlent que la qualité de l’eau est excellente avec un pH neutre d’environ 7,5.

Diverses espèces d’oiseaux s’y sont installées dont des canards, des huards ainsi que des cygnes trompette. «J’ai pu constater la présence de deux beaux cygnes blancs sur le site», a noté M. Doyon.

Source de l'Image symbolique via wikipédia

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *