Crise des déchets à Naples: 3 000 tonnes de déchets dans les rues et on s'attend à plus

Mise à jour 6 avril 2015 : certains liens ou vidéos erronés ont été supprimés sur cette page

Vidéo nouvelles-

International- 

L'Union européenne sonne l'alarme: Il y a urgence à Naples. 

Dans le centre, comme dans les districts et Posillipo Chiaia, la scène ne change pas: d'énrormes monticules de déchets partout.

Le commissaire urbain d'hygiène de la Ville de Naples, Paolo Giacomelli, parle d'une «situation très, très grave." Il y a des gens qui portent le masque pour aller sur la rue comme cette femme et son enfant sur cette photo

Naples submergée par trois mille tonnes d'ordures dans les rues selon les inspecteurs de l'UE: il n'existe pas de plan de gestion distinct.

Naples s'enfonce de plus en plus dans le déchets. Ce matin, les rues de la ville, il y a 2900 tonnes et de demain la situation pourrait s'aggraver considérablement: si, aujourd'hui, rien n'est ramasser, cela conduira à une quantité de 3600 tonnes d'ordures non collectées. 

La délégation des inspecteurs de l'UE a visité aujourd'hui l'usine d'énergie d'Acerra et faire le bilan de la crise des déchets qui couvre la ville et la province de Naples.

Les inspecteurs, dirigée par l'Italie de Pia Bucella, a présenté le budget des activités à ce jour.

L'usine a déjà brûlé cette année, environ 500 000 tonnes de déchets et le fait qu'elle fonctionne maintenant à pleine capacité d'ici la fin de l'année, va toucher des taux très élevés , touchant presque au but. Rapporte le quotidien Il Gazzettino pour lire la suite en français (il s'agit d'une traduction d'une page italienne)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *