Un nouveau bébé guépard a vu le jour au zoo de San Diego

Actualité + Vidéo –

Kiburi, âgé à peine de deux semaines, ouvrit les yeux pour la première fois la semaine dernière, soit le 24 novembre 2010 et ronronne quand il a découvert sa bouteille de lait au Parc Safari du Zoo de San Diego 

Kiburi, ce qui signifie "fier" en swahili, est le premier des 134 guépards nés au Parc Safari et élevé à la main, car sa mère Makena montrait des signes d'abandon .

Makena a donné naissance à deux oursons le 14 novembre, mais le premier est mort peu de temps après en raison de causes inconnues. Comme il est courant dans la nature, la mère a montré des signes d'abandon pour Kiburi. En raison du taux élevé de mortalité dans les petits guépards, il n'est pas dans leur intérêt de faire un seul petit, a rapporté The Telegraph

Le public a pu ainsi voir à travers les vitres de la nurserie le jeune guépard jouer, finir son biberon et s'endormir rapidement. Kiburi, qui pèse environ 640 grammes s'avère être en bonne santé et dort environ entre 20 et 22 heures par jour et se fait nourrir toutes les deux heures et demie.

Il fait la fierté des soigneurs du zoo car chez les guépards le taux de mortalité infantile est très élevé en milieu naturel à cause de la prédation mais surtout à cause de l'appauvrissement du patrimoine génétique.

Chez les guépards le taux de mortalité infantile est très élevé en milieu naturel à cause de la prédation mais surtout à cause de l'appauvrissement du patrimoine génétique.

Il a été suggéré que cet appauvrissement génétique est à l'origine de nombreuses mutations et problèmes tels que des anomalies congénitales, des queues déformées, des membres recourbés, des déformations de la mâchoire.

Des biologistes ont aussi déclaré que l'espèce aurait du mal à être sauvée en raison de trop nombreux croisements entre membres de même "famille". Le nombre de guépards a commencé à décliner depuis le début du XXe siècle, suggérant que d'autres facteurs sont aussi à l'origine du déclin de l'espèce. Selon Maxi Sciences

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *