Une femme serbe massacré à coup de hache par un ex-mari jaloux en pleine rue

Galerie de photos, vidéo – 

Massacre à Zurich –

Une femme de 52 ans serbe a été tué ce lundi matin dans la rue du stade Letzigrund  – selon des témoins oculaires elle a été sauvagement attaquée avec une hache en plein jour. De plus, la femme était sur des béquilles et était totalement sans défense.

Une fin de vie brutal

"Le délinquant a frappé avec un objet contondant sur la tête de la victime," selon le porte-parole de la police, Marco Cortesi. La police n'a pas encore trouvé l'arme de l'assasin au moment d'écrire ce texte.

Des témoins oculaires

Certains passants ont dit que c'était un homme barbu qui a tué la femme avec une hache. «Il est venu comme l'illusion vers la femme. Il a menacé même les passants qui voulaient "aider la femme, dit un témoin. L'aide apporté à la femme serbe est venu trop tard. Elle est morte sur place

Elle était sur son chemin pour le travail. Le suspect, un homme de 55 ans serbe et ancien mari de la victime. Il devait être à environ 50 mètres de son lieu de travail, quand il est sorti d'une Smart noire tuant la femme et s'enfuit en voiture. La femme était sur des béquilles et n'a donc aucune chance de se défendre avant l'attaque. Environ une demi-heure plus tard, les secours de Canton était sur les lieux.

Il la frappait comme un forcené», a confié un témoin au Tages-Anzeiger. «Et il a menacé des passants qui voulaient lui venir en aide.» Claudia Baumgartner, interviewée par l’agence de presse Keystone, raconte: «C’était terrible. J’ai jeté une couverture sur le corps. La chaussée était inondée de sang. J’ai vu son visage, il était méconnaissable.»

Il a menacé les passants

Le meurtrier ne s'est pas attarder, d’autant plus que deux passants se sont approchés de lui pour l’immobiliser et pour aider la femme, en vain et le Serbe repris sa voiture et disparaît à toute allure rapporte un témoin.

 À l'arrivé des secours, ils ne peuvent que constater le décès. La police va mettre alors en place un important dispositif pour arrêter le fuyard, mais peine perdue, une demi-heure après le drame, le meurtrier se constitue prisonnier dans un poste de la police cantonale de Zurich

Collègues de travail sous le choc

La victime travaillait dans un établissement en milieu urbain à l'aide sociale pour les chômeurs, selon la directrice de la communication des institutions sociales et les établissements de la ville de Zurich, Barbara Strebel,  a dit au Tagesanzeiger

«Les collègues de travail de la victime sont tous en larmes, tout en essayant de se réconforter, après avoir vu un acte aussi cruel. «Nous avons mis sur pied une équipe de soins en santé qui s'avère essentiel pour aider les employés de l'atelier et ceux qui le désirent peuvent bénéficier d’une aide psychologique.», dit Strebel.

Les raisons exactes de l'acte brutal et le motif font l'objet de l'enquête en cours, dont la poursuite est considérer dans les crimes violents d'après la police cantonale de Zurich.

Photos et vidéo disponibles  sur le site Allemand Tagesanzeiger

Image: capture vidéo

 

Une réflexion au sujet de « Une femme serbe massacré à coup de hache par un ex-mari jaloux en pleine rue »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *