Une forêt portera le nom de Jean Charest en Australie

Vidéo Actualité –

Environnement – Politique

Ce n'est pas «La Forêt des mal-aimés» de Pierre Lapointe, mais bien la forêt du mal aimé Jean Charest.

CANCUN, Mexique – Bien que le Canada est ratissé sur le charbon à l'ONU sur le climat Sommet, le Québec se voit ramasser des accolades de L'australie: une de ses forêts méridionales portera le nom du premier ministre de la province de Québec.

La forêt urbaine, M. Jean Charest, est à la périphérie d'Adélaïde, pour souligner l'engagement du premier ministre à la lutte contre le changement climatique.

Charest était le second lauréat du prix annuel remis par l'Etat d'Australie du Sud, lauréate l'an dernier était le gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger. Le prix a été remis mardi à la conférence sur le climat de l'ONU à Cancun, au Mexique.

Charest a été choisi pour la réduction de gaz à effet de serre de sa province et pour ce que son équivalent australien, Mike Rann, a dit qu'il était "leadership extraordinaire" qui a inspiré ses homologues du monde entier.

Charest a été un choix unanime, a déclaré Rann. Selon l'article «Forest named after Jean Charest in Australia» Metro News

Voir la vidéo Actualité via le Journal de Montréal

Mal aimé au Québec mais bien aimé à l'étranger

« Je n'ai jamais pensé qu'une forêt portera un jour mon nom. J'ai hâte de la visiter (…) J’aime bien l’idée et je suis flatté qu’on puisse reconnaître le travail que j’ai fait avec beaucoup de conviction », a dit Jean Charest, amusé et radieux, après avoir appris la nouvelle. La forêt est située dans les environs de la ville d'Adélaïde, en Australie. Elle s’inscrit dans un vaste projet australien de plantation de trois millions d’arbres a dit le premier ministre au Journal de Québec.

Mike Rann, premier ministre de l'Australie méridionale, n'a eu que de bons mots pour louanger l’action environnementale de M. Charest. « On a jugé à l’unanimité que Jean Charest a eu un leadership extraordinaire en ce qui a trait aux changements climatiques. C’est une grande inspiration pour plein de décideurs à travers le monde. En 25 ans de vie publique, je n’ai jamais vu quelqu’un d’aussi impressionnant que Jean Charest dans son engagement », a fait savoir M. Rann, dithyrambique selon le Journal de Québec

Image de la vidéo: Capture d'écran Journal de Montréal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *