WikiLeaks: Visa ne devrait pas se mêler de politique dit le PDG DataCell

Actualité International-

REYKJAVIK — Une société islandaise permettant à WikiLeaks de recevoir des dons, DataCell, a annoncé mercredi qu'elle portait plainte contre le groupe de paiements par cartes bancaires Visa pour avoir bloqué ses versements au site.

"DataCell, qui facilite les paiements vers WikiLeaks, a décidé de prendre des mesures légales immédiates (contre Visa) pour rendre de nouveau possibles les dons", écrit dans un communiqué la société basée à Reykjavik.

"Visa porte gravement atteinte à WikiLeaks et DataCell", souligne son PDG Andreas Fink, cité dans le communiqué.

Le blocage des autorisations de paiement "occasionne clairement de grandes pertes financières pour WikiLeaks, ce qui semble être le seul but de la suspension", dénonce-t-il.

"Nous ne pouvons pas croire que WikiLeaks puisse faire ne serait ce qu'une égratignure à la marque Visa", estime le patron de DataCell.

Visa et son rival Mastercard ont annoncé en début de semaine qu'ils suspendaient leurs autorisations de paiement vers le site WikiLeaks.

"Visa ne devrait pas se mêler de politique et simplement faire ce qu'il sait faire: des transferts d'argent", poursuit M. Fink. rapporte L'agence France Presse (AFP) Ce texte est tiré de l'article «Des dons à WikiLeaks bloqués: une société islandaise porte plainte contre Visa» pour lire l'article complet

Source capture d'image AFP
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *