Hôpital de Hull: histoire innaceptable

Actualité –

Le système de santé en Outaouais?

Blessée à l'urgence-

Une dame, originaire de St-Raymond-de Portneuf et qui vit dans le secteur de Hull depuis quatre ans, demande une civière car elle ne se sentait pas bien, mais on lui refuse, elle tombe et se blesse à l'urgence.

Une patiente de 48 ans a vécu un véritable enfer vendredi dernier à l’Hôpital de Hull. Michelle Dion s’est retrouvée sur le sol, le visage en sang, deux heures après s’être fait refuser une civière à l’urgence.

« J’en ai piqué une bonne. Je vais repartir pire qu’à mon arrivée. C’est assez spécial » , raconte la dame lorsqu’elle a été jointe au téléphone dans sa chambre d’hôpital, plus tôt cette semaine. « Tout le monde me dévisage à cause de mes bleus dans le visage. »

Un autre patient qui a vu Michelle Dion avoir des convulsions est furieux. « On la voyait dépérir et ils n’ont pas voulu lui donner une civière avant qu’elle ne se ramasse par terre la face en sang », lance Michel Dumoulin qui se trouvait aussi à l’urgence.

Suite de la nouvelle Lcn »»»» Arrivée en ambulance – Secourue par d’autres patients –

Image: bibliothèque multimédia

2 réflexions au sujet de « Hôpital de Hull: histoire innaceptable »

  1. c'est inacceptable serieux faut faire de quoi pis vite parce que ca pas  de bon sens attendre 18 heure pour une tendinite …l 'infirmiere devrai etre en mesure de  diagnostiquer certaine choses !!
     
    c'est quoi que le gourvenement attend pour s ouvrir les yeux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *