Un phoque s’est perdu sur l’île d’Orléans près de Québec

Insolite –

Selon l'Agence QMI, ce phoque s’est retrouvé parmis les quenouilles d'un marécage sur l’île d’Orléans, à près d’un kilomètre de son habitat naturel du fleuve Saint-Laurent.

Le ministère des Ressources naturelles et de la Faune, juge que le phoque retournera par lui-même dans le fleuve.

Image symbolique- voir le petit phoque sur le site Canoë

A PROPOS

Les dangers qui menacent les phoques c'est qu'ils sont surtout exposés aux épidémies, aggravées par le pollution des mers (la graisse des phoques accumule de nombreux polluants, dont pesticides, PCB, dioxines, furanes et probablement d'autres toxiques et perturbateurs endocriniens.

Comme l'ours blanc, ils souffrent de la fonte de la banquise due au réchauffement climatique ou certaines activités humaines (dont la chasse au phoque ou les tirs de régulation de mandés par certains pêcheurs, ou illégalement pratiqués), qui perturbent en particulier la reproduction.

Enfin, un certain nombre de phoques meurent asphyxiés, après avoir été piégés dans des filets de pêche (dérivants ou non).

Les pêcheurs accusent localement les phoques de contribuer à diminuer la ressource halieutique, ce qui n'est pas scientifiquement fondé,  au contraire puisque les phoques jouent un rôle sanitaire et mangent aussi des poissons prédateurs qui sans eux seront plus nombreux et mangeront les proies recherchées par les pêcheurs. Selon wikipédia

Une réflexion au sujet de « Un phoque s’est perdu sur l’île d’Orléans près de Québec »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *