L'ex-entraîneur de hockey et agresseur sexuel Graham James discrètement mis en liberté vit à Montréal

Graham James a été discrètement remis en liberté vendredi après-midi à la suite d'une comparution devant un juge de paix. Sa nouvelle adresse a été transmise au tribunal, mais n'a pas été divulguée publiquement.

James a été libéré sous caution le 7 décembre, mais il est demeuré derrière les barreaux en attendant l'approbation de plusieurs conditions entourant sa remise en liberté.

L'homme de 58 ans pourra vivre à Montréal, mais devra se présenter à la police une fois par semaine précise Radio-Canada.

En 1997, James a été reconnu coupable d'avoir agressé sexuellement deux hockeyeurs adolescents, incluant l'ex-joueur de la Ligne nationale de hockey Sheldon Kennedy, et il avait alors écopé d'une peine de 3 ans et demi de prison.

James fait maintenant face à neuf accusations d'agression sexuelle à l'endroit de trois mineurs, des gestes qui se seraient produits entre 1979 et 1994. Parmi ces trois victimes présumées de l'ex-entraîneur figure l'ancien joueur de la LNH Theoren Fleury.

James vivait et travaillait à Mexico quand la police de Winnipeg a délivré un mandat d'arrestation pancanadien en octobre. Il est revenu au Canada le 27 octobre et a été placé en détention.Selon TVA Nouvelles

L'ancienne vedette des Flames de Calgary, Theoren Fleury, a fait valoir que les lois se devaient d'être modifiées et que beaucoup plus d'argent était nécessaire pour aider les victimes d'agressions sexuelles à s'en sortir.

Theoren Fleury a déclaré en entrevue, mercredi, qu'il appelait à des changements dans l'ensemble du système, notamment aux niveaux des pardons et des remises en liberté.Selon RDS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *