Hugo Chavez a mis au défi de rompre les relations diplomatiques avec les américains

Visionnez l'entrevueActualité International +

Vidéo

Le président vénézuélien Hugo Chavez a mis au défi Washington de rompre les relations diplomatiques, après avoir lui-même refusé la nomination de Larry Palmer comme nouvel ambassadeur des États-Unis à Caracas.

«Si le gouvernement (américain) veut expulser notre ambassadeur hors des États-Unis, qu'il le fasse ! S'il veut rompre les relations diplomatiques, qu'il le fasse !», s'est exclamé Hugo Chavez lors d'un discours officiel diffusé par la télévision d'État VTV.

Comme nous avons refusé d'accepter la nomination de ce monsieur (Larry Palmer, ndlr), le gouvernement américain nous menace de représailles. Il pourra essayer de faire tout ce qu'il veut, mais nous empêcherons ce monsieur de venir chez nous», a-t-il ajouté.

Le président vénézuélien, pourfendeur de l'impérialisme américain, reproche à M. Palmer d'avoir manqué de respect envers son gouvernement lors de son habilitation comme ambassadeur devant le Sénat américain.

Il assurait notamment que les… suite  Source: Le Journal de Québec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *