Complot pour protéger l’erreur médical d’un collègue?

Complot pour protéger l'erreur médical d'un collègue?Insolite – Santé

Une femme transférée cinq fois d'hôpital fini par mourir. 

Une dame de 55 ans est morte à la suite de complications de sa chirurgie bariatrique. Pendant un mois, on a transféré Joanne Stuart cinq fois avant qu'elle ne finisse par mourir.

«On avait l'impression qu'ils voulaient s'en débarrasser au lieu d'en prendre soin», lance Hélène Stuart, la soeur de la victime. Pourtant, rien ne laissait présager la mort aussi subite de sa soeur.

«Ces médecins-là sont supposés être là pour la sauver. Ça donnait plus l'impression d'un vaste complot pour protéger l'erreur d'un collègue», conclut la soeur.

Sa famille demande une autopsie pour connaître les causes exactes de la mort. Extrait du Journal de Montréal pour tous les détails

«C'était erreur par-dessus erreur. Ça a fini par lui coûter la vie. On ne peut pas laisser le système tuer les gens comme ça», rage la dame.

Questionnés sur ce décès, les établissements concernés ont été avares de commentaires. Selon Canoë infos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *