Puni par l’enseignant, un collégien chinois de 11 ans se pend

 

En photos

ZhouZhou avait eu de nombreux honneurs avant sa mort.

Regardez, ce sac à dos scolaire pèse 7 kg!

Le deuil de son fils perdu

Le suicide est la première cause de mortalité chez les jeunes en Chine.

Un nouveau rapport du Centre national de l'enfance tire la sonnette d'alarme: près de 10% de Chinois de moins de 17 ans souffrent de troubles du comportement. Le suicide est devenu la première cause de mortalité chez les jeunes en Chine.

C'est un constat alarmant qui est dressé dans ce rapport pour ce pays qui connaît la plus forte concentration d’enfants et d'adolescents  au monde: 346 millions de Chinois ont moins de 17 ans. Près de 10% d’entre eux, soit 30 millions d’enfants, souffrent de troubles affectifs et  du comportement. L’information provient d’un nouveau rapport du centre national de l’enfance. Rapporte Aujourd'hui la Chine

Zhou Zhou a été puni et avait à copier un livre en guise de punition avant qu'il se soit pendu avec un foulard rouge dans sa chambre.

Le garçon de 11 ans en Chine s'est pendu dans sa chambre après avoir été sanctionné par un professeur à copier des lignes d'un manuel.

Selon le site chinois Chinasmack.com, ce qui a incité Zhou Zhou (un pseudonyme) de se pendre avec son écharpe rouge (un élément de l'uniforme porté par les Jeunes Pionniers de la Chine, en souvenir des martyrs qui sont morts dans la révolution) n'est pas claire.

Mais les rapports suggèrent c'est du à la punition que Zhou Zhou a reçu à l'école.

Le 29 Décembre  vers l'heure du midi, Zhou Zhou a été forcé de rester après l'école par son professeur, qui l'obligeait à copier un manuel à la main. Il a fallu attendre jusqu'à 13 heures dans l'après-midi avant que l'enseignant lui a permis de rentrer à la maison. Après avoir pris son déjeuner, il a noué son écharpe rouge en haut de la porte de sa chambre, et a mis fin à sa propre vie .

La maman de Zhou est rentrer du travail et a constaté que son fils, n'était pas rentré de l'école pour le déjeuner.

Elle a décidé d'appeler l'enseignante de son fils, qui est professeur de langue, mais personne n'a répondu. La mère de Zhou a jeter un coup d'oeil vers l'école qui n'est pas loin de sa maison et elle a vu qu'elle était "presque vide". Elle a vu le professeur qui marchait dans le couloir de la salle de classe », occupé à quelque chose".

Comme elle a dû retourner au travail dans l'après-midi, la mère de Zhou a essayé d'appeler le professeur. Après un certain temps, ZhouZhou apparu à la sortie de l'école, et dit en pleurant: «Maman, j'ai vraiment faim, et le professeur m'a puni et m'a fait copier des lignes du manuel."

L'enseignant lui avait dit de copier à la main, la leçons 11 à 14 du manuel, un total de 7 pages.

La mère de Zhou se hâta de bouillir quelques boulettes de riz pour son déjeuner. Avant de quitter la maison, elle a encouragé son fils à copier la fin du devoir que son professeur avait assigné.

Zhou Zhou était censé retourner à l'école dans l'après-midi. A 13h20, la mère de Zhou a appelé la maison pour lui rappeler de se préparer pour aller à l'école pour la classe.

Cependant, personne ne répondit, et le sentiment que quelque chose n'allait pas, la mère de Zhou s'est précipité à l'école et demande d'entrer pour vérifier si son fils était déjà arrivé, mais elle a été arrêtée par le gardien de sécurité.

Quand elle rentra chez lui cependant, elle l'a trouvé avec un foulard noué serré autour de son cou, et l'autre extrémité de l'écharpe rouge à la partie supérieure de porte de la chambre. Elle se précipita pour tirer le foulard hors tension, mais il n'y avait déjà plus de rythme cardiaque.

Selon un journaliste, Zhou Zhou avait presque rempli un petit carnet de sa copie, mais n'avait pas encore fini de copier le texte son professeur avait exigé. "Mon enfant a eu peur qu'il ne pouvait pas finir tout. Je ne comprends vraiment pas le point de copier ces exercices", a déclaré la mère de Zhou.

Après l'incident, le directeur de l'école vint à s'occuper de l'affaire, mais l'enseignante Tang a été à l'hôpital faire une perfusion intraveineuse, et incapable d'accepter les demandes d'interviews.

La version du professeur n'est pas du tout la même

Un journaliste a appris que les règlements pertinents du Ministère de la Chine en matière d'éducation et des provinces ont des règlements interdisant strictement aux enseignants d'assigner des punitions devoirs. Parmi eux, les règles interdisent strictement l'attribution des «devoirs simples mais répétitives.

À l'heure actuelle, les proches du défunt et l'école sont à discuter des questions concernant l'incident.
 
Avant sa mort, le sac de l'enfant pesait 7 kilogrammes

Il y a plusieurs détails à noter, le poids du sac à dos ZhouZhou a atteint 7 kg, a dit la mère de Zhou . Zhozhou auparavant aurait été obliger de balayer le plancher à l'école de façon continue pendant un mois selon le China Smack.

Source: Texte complet, original en anglais sur ED Vantage (traduit en français)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *