On demande la démission immédiate Jean Charest

On demande la démission immédiate Jean Charest Au nom du «civisme» et du «service à la nation»

L’ancien premier ministre du Québec Bernard Landry a lancé vendredi un appel solennel à la démission immédiate de son successeur Jean Charest.

«Avec un tel niveau d’impopularité et de manque de confiance, je me demande comment cet homme-là peut continuer à exercer ses fonctions, s’est interrogé M. Landry. Il est le chef de notre gouvernement national. Or, il n’y a à peu près plus personne qui croit en lui sur quoi que ce soit. Je pense que le civisme pour lui et le service de la nation, ce serait de partir.»

L’ancien premier ministre s’exprimait lors d’un dîner-conférence organisé, vendredi, à Québec, par la Chambre de commerce française au Canada.

Cette fonction-là, on ne l’occupe pas pour son avantage personnel. La fonction politique est noble quand elle est au service de la collectivité et de la nation. Quand ça n’est plus ça, il faut réfléchir profondément. Il [Jean Charest] doit viser l’avantage national. Et l’avantage national, ce n’est pas qu’il reste». de dire l'ancien premier ministre Bernard Landry

Un désastre

«Avant la commission [Bastarache], le premier ministre était à un niveau de confiance le plus bas que j’ai jamais vu de l’histoire du Québec, a rappelé M. Landry. Cette commission a été à peu près un désastre du début à la fin.»

«Un magistrat que Jean Charest avait nommé lui même, pour le bon sens populaire, ce n’est pas crédible, a mentionné Bernard Landry. Aller faire régler un procès entre un individu et un autre par une commission qui est nommée par le premier ministre, c’était déjà très mal parti.»

Extrait de Canoë infos

Capture d'image Wikipédia

Une réflexion au sujet de « On demande la démission immédiate Jean Charest »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *