Les restaurateurs de pizza sont fâchés et les clients devront payer

Les restaurateurs de pizza sont fâchés et les clients devront payerAugmentattion du prix de la pizza –

Une hausse sur le prix du lait de transformation, notamment utilisé dans la fabrication du fromage, est entrée en vigueur, mardi de1,5 % dans toutes les provinces canadiennes.

Par exemple, le prix pour la poudre de lait écrémé passe de 6,178 $ à 6,272 $ le kilogramme. Il s'agit d'un bond de près de 30 % en dix ans.

L'Association canadienne des restaurateurs et des services alimentaires mentionne que la Commission canadienne du lait augmente les prix du lait de transformation même si les coûts de production sont stables. « Cette hausse fera augmenter les coûts d'exploitation pour les restaurants qui utilisent des produits laitiers », note l'Association Rapporte Radio-Canada

Fâché de cette nouvelle annonce, le restaurateur M. Akkaya s’inquiète des hausses récentes des coûts de plusieurs denrées alimentaires de base, qui l’ont déjà forcé à fermer l’un de ses restaurants.

En ce moment ça me coûte environ 1500 $ de fromage par semaine», a dit Mesut Akkaya, propriétaire du restaurant Memo pizzéria, situé au centre-ville de Montréal, qui produit une centaine de pizzas par jour et qui avoue que ses prix vont devoir augmenter.

Memo pizzéria est situé près de l’Université du Québec à Montréal. Sa clientèle principale se constitue d’étudiants. Il est primordial pour M. Akkaya d’offrir les prix les plus bas possible.

Cependant, rendu à un certain point, ce sont les clients qui devront payer les impacts de l’augmentation du prix du lait de transformation, a-t-il avoué, d’un ton désolé.

Le propriétaire du restaurant Pizzédélic à Montréal, Pierre Brunet, affirme attendre le plus longtemps possible avant d’augmenter ses tarifs.

Quoi qu’il en soit, les clients devront éventuellement en payer le prix. «Dans les restaurants, le prix des aliments représente 35 % des coûts», a souligné François Meunier, porte-parole de l’Association des restaurateurs Québec. Il rappelle que ces impacts se font également ressentir dans la vie de tous les jours des consommateurs, leur laissant donc moins d’argent pour « les restaurants et les divertissements». Rapporte Argent Dans son «La pointe de pizza plus dispendieuse ?»

Pas d’impact sur les pizzas congelées…suite sur Argent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *