Une femme et son amant ont tué son ex-mari avec un morceau de beurre

Une femme et son amant ont tué son ex-mari avec un morceau de beurreInsolite – plan diabolique

La motte de beurre‎ tue, mais laisse des traces.

Italie- Un couple de la Sicile croyait avoir trouvé l'arme du crime parfait: une motte de beurre qui étouffe leur victime avant de fondre sans laisser de traces, mais la police a démasqué leur plan diabolique, a rapporté samedi le quotidien Il Corriere della Sera.

Le 2 février, Calogero Lo Cocco, 40 ans, avait été retrouvé mort au domicile de son ex-femme et de son compagnon, tous deux âgés de 38 ans, à Campobello di Licata près d'Agrigente dans le sud de la Sicile.

Les deux assassins présumés avaient appelé la police en affirmant que Calogero Lo Cocco s'était présenté à leur domicile en état d'ébriété et les avaient agressés, les contraignant à le ligoter: alors qu'ils lui liaient les mains, il aurait fait une chute au sol puis serait mort.

Selon le coroner qui a pratiqué l'autopsie, Lo Coco serait mort étouffé par un corps gras(sans doute un gros morceau de beurre ou de margarine) que les assassins auraient coincé dans sa gorge. Des traces de la substance ont été trouvés dans l'œsophage et la trachée de la victime. Le morceau de beurre a obstrué les voies respiratoires, causant la mort par suffocation.

La soir de son assassinat, Calogero Lo Cocco, qui vivait avec ses deux fils de 17 et 18 ans issus de son mariage avec sa présumée meurtrière, retournait pour la première dans la maison qui avait été la sienne avant son divorce. La décision lui a été fatale.

Vendredi après-midi, le juge d'instruction de la Cour de Gela, Lirio Conti, à la demande du ministère public, a validé la détention des deux accusés et a rejeté toute libération après le premier interrogatoire.
Les deux amants de Gela, Rosa et Gaetano Nicosie Biundo, sont accusé d'avoir tué Calogero Lo Coco, son ex-mari.

Rosaria Nicosie est maintenant dans le quartier d'accueil des femmes Enna, Gaetano Caltagirone Biundo en prison.

Autre source: Cyberpresse avec l'agence France Presse de Rome

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *