Des voyages organisés vers le Canada pour les femmes qui veulent accoucher «C’est vous et moi qui payons la facture»

Des voyages organisés vers le Canada pour les femmes qui veulent accoucher «C'est vous et moi qui payons la facture»Santé- Hôpitaux Montréalais – femmes de l'étranger

«Elles viennent ici juste quelques semaines avant l'accouchement»

«Elles accouchent et repartent sans payer…pas plus compliqué que cela et le tour est joué»

Partis sans payer la facture – Au cours des trois dernières années, des dizaines de millions de dollars en factures impayées ont été laissés par des patients étrangers, principalement dans les hôpitaux montréalais.

On organise même le voyage vers le Canada pour les femmes qui veulent accoucher.

Des soins trop accessibles ?

Ce qui est toutefois préoccupant, c'est que certains profitent de nos soins de santé gratuits. «Il y en a pour qui c'est un peu calculé. C'est connu que, au Québec, nos soins sont plus accessibles ; alors, quand tu n'y as pas accès à l'extérieur…»

Une infirmière d'un hôpital montréalais dit voir régulièrement des non résidents profiter de soins de toutes sortes. Comme elle parle couramment l'arabe, elle a reçu les confidences de femmes venues accoucher ici en provenance de pays du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord. «Elles viennent ici juste quelques semaines avant l'accouchement. D'autres gens viennent pour se faire soigner et feignent une chute ou une perte de conscience, par exemple», dit Maria (nom fictif).

Recrutées par Internet

En faisant semblant de vouloir faire venir sa soeur d'origine égyptienne, elle a eu les coordonnées d'un site Web fourni par une patiente marocaine. Ce site Internet turc offre, en effet, la possibilité aux femmes d'accoucher au Canada ou aux États-Unis, selon ce qu'a pu constater Le Journal. On s'occupe du loyer pendant quelques semaines, le transport à partir de l'aéroport, et on y indique même le coût d'un transport en ambulance.

Pour le directeur de l'agence de collection, on ne reverra souvent pas la couleur de l'argent. «C'est vous et moi qui payons la facture. C'est un problème qui dure depuis trente ans. Vous n'avez aucune idée de combien la facture est rendue depuis.» extrait du Journal de Montréal pour en savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *